5 345.87 PTS
-0.21 %
5 346.0
-0.21 %
SBF 120 PTS
4 260.82
-0.31 %
DAX PTS
13 070.60
+0.02 %
Dowjones PTS
24 508.66
+0.00 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

GEMALTO chute après la révision à la baisse de ses prévisions

| AOF | 116 | Aucun vote sur cette news
GEMALTO chute après la révision à la baisse de ses prévisions
Credits  ShutterStock.com


Gemalto décroche de 15,8% à 46,3 euros, pénalisé par l'abaissement de ses perspectives annuelles en raison de la faiblesse du marché nord américain. Compte tenu de la situation, le spécialiste de la sécurité numérique a choisi d'anticiper la publication de ses comptes du deuxième trimestre, et donc du premier semestre, initialement prévue pour le 1er septembre. Au deuxième trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 742 millions d'euros, en recul de 9% à taux de change constant.

Au premier semestre, le résultat des activités opérationnelles est en ligne avec les attentes à environ 93 millions d'euros.

Pour le reste de l'année, la société anticipe la poursuite de la baisse à deux chiffres du revenu observée au deuxième trimestre dans le Paiement aux Amériques et dans l'activité SIM. Ce déclin sera compensé par l'accélération attendue dans les activités Entreprises, Machine-to-Machine et Programmes gouvernementaux incluant 3M Identity Management Business. Par conséquent Gemalto anticipe un chiffre d'affaires stable en glissement annuel pour le second semestre.

Compte tenu de ces tendances sur le chiffre d'affaires, le levier opérationnel des activités Paiement et SIM ne se réalisera pas comme anticipé. Le plan de transition annoncé en avril devrait contribuer de manière substantielle vers la fin de l'année. Gemalto s'attend ainsi à un résultat des activités opérationnelles compris entre 200 et 230 millions d'euros pour le second semestre 2017.

Suite à la détérioration des perspectives du marché de la SIM amovible, Gemalto prévoit une charge non-cash de dépréciation des écarts d'acquisition d'environ 420 millions d'euros au premier semestre 2017.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

bioMérieux a un nouveau patron...

Publié le 15/12/2017

thierry Ehrmann fondateur et PDG d'Artprice:   "Le vote de la F.C.C. de la nuit dernière est l'événement le plus positif et marquant dans l'Histoire…

Publié le 15/12/2017

Qu'il doit tarder au management d'H&M (-13,68% à 172,9 couronnes suédoises) de tourner définitivement la page de ce terrible exercice 2016/2017, clos fin novembre, qui a vu le cours de l'action…

Publié le 15/12/2017

"General Electric est en ligne avec les engagements pris en 2014 et que GE mettra tout en œuvre afin d’être en mesure de les tenir, à leur échéance prévue fin 2018. Le prochain comité de…

Publié le 15/12/2017

Le rapprochement entre le Groupe PSA et les activités européennes de Général Motors va déboucher sur la mise en place d'une nouvelle organisation des...

CONTENUS SPONSORISÉS