En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 361.27 PTS
+0.85 %
5 359.50
+0.87 %
SBF 120 PTS
4 303.84
+0.80 %
DAX PTS
12 561.49
+0.40 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
+0.00 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

GEMALTO annonce une baisse de ses résultats semestriels et confirme ses perspectives dégradées

| AOF | 201 | Aucun vote sur cette news
GEMALTO annonce une baisse de ses résultats semestriels et confirme ses perspectives dégradées
Credits  ShutterStock.com


Gemalto a fait état d'une chute de 63% de son bénéfice net au premier semestre, à 39,4 millions d'euros, tandis que son Ebitda a atteint 163,3 millions, en repli de 31,7%. Il a représenté 11,7% du chiffre d'affaires du groupe, soit une baisse de marge de 4,3 points. Enfin, le chiffre d'affaires semestriel de Gemalto est ressorti à 1,39 milliard d'euros, en baisse de 7% (-8% à changes constants).

Le groupe a également précisé qu'une charge de dépréciation des écarts d'acquisition de 425 millions d'euros a été enregistrée suite à la dégradation des perspectives du marché des cartes SIM amovibles. En première estimation, fin juillet, cette dernière était donnée à 420 millions environ.

Enfin, Gemalto a confirmé ses perspectives dégradées. Pour la seconde partie de l'année, la société anticipe la poursuite de la baisse à deux chiffres du revenu observée au deuxième trimestre dans le Paiement aux Amériques et dans l'activité SIM, par rapport à la même période de l'année précédente. Ce déclin devrait être compensé par l'accélération attendue du chiffre d'affaires dans les activités Entreprises, Machine-to-Machine et Programmes gouvernementaux, incluant l'activité Identity Management récemment acquise. Par conséquent Gemalto anticipe un chiffre d'affaires stable en glissement annuel pour le second semestre.

Compte tenu de ces tendances sur le chiffre d'affaires, le levier opérationnel des activités Paiement et SIM ne se réalisera pas comme anticipé. Le plan de transition annoncé en avril commencera à contribuer de manière substantielle vers la fin de l'année. Gemalto s'attend ainsi à un résultat des activités opérationnelles compris entre 200 millions d'euros et 230 millions d'euros pour le second semestre 2017, soit un résultat attendu des activités opérationnelles compris entre 293 millions d'euros et 323 millions d'euros pour l'exercice 2017. Ces annonces sont conformes à celles de fin juillet.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 22/06/2018

DBT, leader européen des bornes de recharge pour véhicules électriques, annonce la signature d'un accord de coopération exclusive avec Zhongshan BRS...

Publié le 22/06/2018

La Fed américaine a dévoilé des résultats positifs pour les stress tests qu'elle a fait passer aux 35 plus grosses banques américaines. "Les principaux établissements du pays sont bien…

Publié le 22/06/2018

Le titre a stoppé sa phase de correction à l'approche de la zone de soutien des 8.85 euros, niveau qui avait mobilisé les acheteurs le 16 décembre 2016 et qui avait précédé une longue phase de…

Publié le 22/06/2018

BlackRock passe sous les 5% du capital