5 497.80 PTS
-0.29 %
5 501.0
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 395.27
-0.24 %
DAX PTS
13 221.85
-0.18 %
Dowjones PTS
25 792.86
-0.04 %
6 737.14
+0.00 %
Nikkei PTS
23 868.34
-0.35 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Fidelity : nouveau modèle de tarification et extension de la gamme de fonds indiciels

| AOF | 103 | Aucun vote sur cette news
Fidelity : nouveau modèle de tarification et extension de la gamme de fonds indiciels
Credits Studio 55  ShutterStock.com


En réponse au débat de plus en plus intense autour de la valeur ajoutée de la gestion active, de l'alignement de l'industrie sur les intérêts des clients et de la transparence des modes de facturation, Fidelity International a décidé d'apporter un changement fondamental dans la façon dont l'entreprise aborde la tarification de ses services. Le gérant introduit un nouveau modèle de frais de gestion, s'appliquant à l'ensemble de sa gestion actions gérée activement.

Cela se traduira par une réduction des frais de gestion annuels parallèlement à la mise en place de frais de gestion variables liés à la performance des fonds, et ce de manière symétrique.

Ce modèle de frais de gestion variables fonctionne sur la base d'un partage du risque et de la performance (appelé " Fulcrum " modèle). En d'autres termes, lorsque Fidelity réalisera une surperformance nette de frais, il la partagera avec le client et lorsque la performance se situera au même niveau ou en dessous du benchmark, les clients bénéficieront de niveaux de frais plus faibles dans le cadre de ce nouveau modèle. Les frais payés par les clients seront encadrés dans une fourchette et seront assujettis à un plafond préétabli (maximum) et à un plancher (minimum).

En parallèle à cette annonce, Fidelity a exprimé sa position concernant la règlementation Mifid II et la recherche externe. La société de gestion soutient pleinement l'objectif de la réglementation, mais croit que le débat s'est concentré de manière trop prononcée sur les différents modèles de paiement de la recherche externe plutôt que sur le coût total de la gestion financière et la valeur ajoutée que cette dernière peut apporter.

En outre, la nature internationale de ses activités, tant au niveau de sa clientèle que de leur accès à sa plate-forme de recherche propriétaire mondiale, implique qu'elle doit appliquer un modèle cohérent et uniforme.

Dans cet esprit, et pour la gestion action gérée activement, Fidelity a décidé d'adopter le modèle CSA-RPA (Commission sharing agreement - Research Payment Account) pour la recherche externe, en introduisant une réduction de ses frais de gestion de base au moins équivalente au coût de la recherche externe.

La société de gestion croit que le modèle CSA-RPA est une méthodologie souple, transparente et cohérente à une échelle internationale afin de donner accès à la recherche externe requise pour alimenter son processus de gestion active en complément de notre recherche propriétaire.

Pour les clients qui souhaitent simplement réduire leurs coûts et ne veulent pas payer pour une gestion active, Fidelity va étendre sa gamme de fonds indiciels à faible frais de gestion et ce pour l'ensemble de ses clients.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

Le dépassement de la zone de polarité à 1300 dollars signale la reprise de la dynamique haussière de long terme qui plaide dans un premier temps pour un retour sur le point haut de 2017.…

Publié le 17/01/2018

Volkswagen Group dévoile aujourd’hui des chiffres de ventes atteignant un plus haut historique pour 2017. Ainsi, le groupe automobile allemand a vendu 10,74 millions de véhicules, laissant…

Publié le 17/01/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 17/01/2018

Initiation de couverture à la vente

CONTENUS SPONSORISÉS