En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-0.02 %
5 090.00
-0.09 %
SBF 120 PTS
4 073.02
-0.12 %
DAX PTS
11 614.16
+0.78 %
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
-1.24 %
1.158
+0.18 %

EXEL INDUSTRIES améliore ses comptes annuels

| AOF | 150 | Aucun vote sur cette news
EXEL INDUSTRIES améliore ses comptes annuels
Credits  ShutterStock.com


Exel Industries a enregistré sur l'exercice 2016-2017, clos fin septembre, un résultat net de 45,3 millions d’euros contre 33,3 millions d’euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant du spécialiste de la pulvérisation pour l’agriculture et l’industrie a suivi la même tendance, passant de 57,4 à 69,50 millions d’euros. Il a bénéficié du redressement de l’activité Arracheuses de betteraves, de la bonne maitrise des coûts fixes dans toutes les activités et des plans de réduction de coûts élaborés l’année précédente.

Le chiffre d'affaires annuel d'Exel s'est établi à 874,2 millions d'euros, en croissance de 13,4%. "Cette progression est tirée par l’activité Arracheuses de betteraves qui croît de 51,3%, portée par la fin d'un attentisme lié à la négociation de sortie des quotas sucriers en 2016 et l'accroissement de 20% des surfaces de culture en Europe", a commenté la société.

"Les récoltes 2017 ont été globalement sans mauvaise surprise et sont même considérées comme exceptionnelles en Russie. En Pulvérisation agricole en France, nous projetons un certain attentisme de la part des agriculteurs, tant que les prix des céréales resteront bas. Mais dès que les cours remonteront, les ventes devraient repartir en France", a déclaré Guerric Ballu, Directeur général du groupe Exel Industries.

L’activité des arracheuses de betteraves devrait, elle, rester soutenue l'année prochaine.

"Dans l’activité Pulvérisation et Arrosage de jardin, le développement du réseau de distribution et les innovations resteront les moteurs de croissance ", a indiqué Guerric Ballu.

L'activité́ Pulvérisation industrielle poursuit sa stratégie de recentrage des ventes sur les circuits de distribution du groupe et le matériel standard, qui sont les activités les plus rentables. "Cela devrait compenser la baisse des projets automobiles", a conclu Exel.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

L'Eanm est le congrès de référence pour le secteur de la médecine nucléaire

Publié le 15/10/2018

Performance au rendez-vous...

Publié le 15/10/2018

Les deux sociétés de communications et d'électronique de défense Harris et L3 ont annoncé dimanche une "fusion entre égaux", qui créera un ensemble affichant des ventes annuelles de 16 Mds$.

Publié le 15/10/2018

Le projet bénéficiera d'un contrat de rémunération d'une durée de 10 ans à compter de sa mise en service prévue à la fin de l'année 2019...

Publié le 15/10/2018

Muriel Benedetto Marmilloud travaillera aux côtés du Président Directeur Général, Olivier Jallabert...