5 392.14 PTS
+0.10 %
5 399.0
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 295.28
-0.19 %
DAX PTS
13 123.65
-0.23 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

En 2016, 4,8% des sociétés de gestion françaises étaient en insuffisance de fonds propres

| AOF | 41 | Aucun vote sur cette news
En 2016, 4,8% des sociétés de gestion françaises étaient en insuffisance de fonds propres
Credits  ShutterStock.com


A fin décembre 2016, 4,8% des 587 sociétés de gestion contrôlées par l'AMF, présentaient une insuffisance en fonds propres au regard des exigences réglementaires applicables, révèle l'Autorité dans son rapport annuel sur la gestion d'actifs. Cette proportion se révèle stable sur les trois derniers exercices, évoluant entre 4,1% et 4,8% de la population cible. A la même date, 70,2% des sociétés de gestion de portefeuille françaises disposaient d’un coussin de fonds propres égal ou supérieur de 30% à leur niveau requis.

L'AMF voit trois raisons à cette insuffisance de fonds propres. Elle peut d'abord être liée à un résultat net faible voire négatif, enregistré par des sociétés de gestion en cours de démarrage de leurs activités, et par des sociétés de gestion présentant une fragilité financière. "Dans un contexte fortement concurrentiel, les difficultés de collecte rencontrées par certains acteurs, associées à des frais incompressibles, peuvent se traduire, au regard du résultat net et du seuil minimum réglementaire, par une situation déficitaire en fonds propres. Au 31 décembre 2016, 71,4% des sociétés de gestion en défaut de fonds propres géraient moins de 150 millions d'euros", explique l'AMF.

Ensuite, ajoute l'Autorité des marchés financiers, elle peut s'expliquer par une augmentation des frais généraux, et donc du seuil minimum réglementaire, liée à une évolution des activités exercées par la société de gestion et des charges supportées en contrepartie.

Enfin, pour les sociétés de gestion présentant un défaut de fonds propres, des mesures de "remédiation immédiates" ont été exigées, explique l'AMF. La majorité d'entre elles ont procédé à une augmentation de capital et, dans une moindre mesure, à la mise en place de fonds propres de catégorie 2 (prêt subordonné par exemple).

Par ailleurs, l'AMF met en lumière une autre tendance qui est que l'insuffisance en fonds propres concerne, dans une proportion importante (78,6%), les sociétés de gestion entrepreneuriales. A contrario, aucune société de gestion détenue par une entité de droit public, une compagnie d'assurance ou une mutuelle ne présentait d'insuffisance de fonds propres à la même date.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Gemalto bondit de 33,64% à 45,4 euros après qu'Atos (+2,37% à 127,2 euros) a rendu publique l'offre de rachat qu'il a présentée au Conseil d'administration du spécialiste de la sécurité…

Publié le 12/12/2017

Succès commerciaux en Russie et en République tchèque

Publié le 12/12/2017

L'opérateur télécoms néerlandais KPN a finalisé l'acquisition de QSight IT, annoncée début octobre. "Cette acquisition entre dans la stratégie de KPN visant à renforcer son activité de…

Publié le 12/12/2017

ID Logistics annonce la nomination de Marie Gay-de Tailly en qualité de Directeur général adjoint en charge des ressources humaines du groupe. Rattachée à Christophe Satin, Directeur général…

Publié le 12/12/2017

Compagnie des Alpes a enregistré une baisse de 6,3% de son bénéfice net part du groupe, à 31,3 millions d'euros, sur son exercice 2016/2017 clos fin septembre. L'excédent brut opérationnel…

CONTENUS SPONSORISÉS