En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 882.84 PTS
-0.94 %
4 881.00
-0.89 %
SBF 120 PTS
3 878.54
-0.88 %
DAX PTS
12 656.06
-0.64 %
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.186
+0.31 %

EDF soutenu par la perspective d'une refonte du nucléaire

| AOF | 197 | Aucun vote sur cette news
EDF soutenu par la perspective d'une refonte du nucléaire
Credits  ShutterStock.com


EDF progresse de 3,33% à 10,265 euros, soutenu par l'espoir d'une refonte prochaine du nucléaire français. Ce matin, "Les Echos" révèle que les pouvoirs publics souhaitent trouver un accord sur la refonte de la régulation du nucléaire historique avec Bruxelles dans les tous prochains mois. Pour y parvenir, sans entraver la concurrence, EDF pourrait devoir éclater ses activités dans trois entités différentes, indique le quotidien.

"Alors que l'idée était jusque-là d'organiser l'électricien autour de deux piliers (un EDF Bleu regroupant le nucléaire, les barrages et RTE et un EDF Vert regroupant les énergies renouvelables et Enedis), un nouveau scénario à l'étude consisterait à loger l'activité hydraulique dans un troisième pôle, EDF Azur", écrit "Les Echos".

L'objectif serait de réduire le pouvoir de marché d'EDF. Ce serait donc le prix à payer pour que Bruxelles autorise le projet de réforme du dispositif de l'Accès régulé à l'électricité nucléaire historique (Arenh), mises à l'arrêt par la pandémie au premier semestre, aboutissent très vite.

Le but de cette réforme est de garantir la couverture des coûts d'EDF tout en préservant les consommateurs de hausses de prix trop importantes.

Depuis 2011, EDF est obligé de céder une partie de la production d'électricité d'origine nucléaire à ses concurrents au prix fixe de 42 euros du mégawattheure. Or, ce prix est le plus souvent inférieur au prix de marché.

Ce dispositif imposé par Bruxelles a permis l'essor de la concurrence (Engie, Total, Eni, etc), mais pèse fortement sur les comptes d'EDF.

Une situation d'autant plus fâcheuse pour le groupe qui, dans les prochaines années, doit investir dans la rénovation du parc nucléaire existant. Le coût de ce programme, baptisé " grand carénage ", est pour l'instant évalué à 51 milliards d'euros en dix ans.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

La Bourse de Paris est dans le rouge à la mi-journée ! Le CAC 40 repasse sous les 4 900 points alors que les investisseurs continuent à suivre de près les négociations autour du plan de relance…

Publié le 21/10/2020

Virbac reste stable sur les 218 euros ce mercredi, après avoir été porté par la nouvelle révision à la hausse de ses objectifs annuels la semaine...

Publié le 21/10/2020

Malgré le relèvement de sa guidance semestrielle et une performance meilleure que prévu au deuxième trimestre Rémy Cointreau cède encore du terrain en...

Publié le 21/10/2020

La période est compliquée...

Publié le 21/10/2020

Par courrier reçu le 20 octobre 2020 par l'AMF, la société anonyme de droit suisse Quaero Capital a déclaré avoir franchi en baisse, le 19 octobre...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne