En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 438.27 PTS
+0. %
4 368.00
-
SBF 120 PTS
3 492.60
-
DAX PTS
10 356.70
-
Dow Jones PTS
22 653.86
-0.12 %
8 049.31
+0. %

EDF revoit à la baisse sa prévision de production et avertit sur son endettement

| AOF | 161 | Aucun vote sur cette news
EDF revoit à la baisse sa prévision de production et avertit sur son endettement
Credits Nattee chalermtiragool  ShutterStock.com


Face à la pandémie, EDF dit disposer des moyens opérationnels et financiers pour assurer la production d'électricité nécessaire en France, et ce dans tous les scénarios actuellement envisagés. Le groupe disposait au 31 décembre 2019 d'une position de liquidité de 22,8 milliards d'euros et de lignes de crédits bancaires non tirées de 10,3 milliards d'euros. Selon EDF, la baisse de la demande en électricité devrait avoir un impact financier relativement limité sur les activités de fourniture et de distribution.

De même, la suspension provisoire de l'encaissement des facturations aux micro-entreprises en difficulté devrait se traduire par une augmentation transitoire du besoin en fonds de roulement, sans impact significatif identifié à ce jour en fin d'année.

La suspension d'opérations de maintenance des installations de production due au confinement impose une remise à plat du programme d'arrêts de tranches.

En conséquence, l'hypothèse de production nucléaire en France pour 2020 (375-390 TWh) est en cours de ré-examen et sera ajustée à la baisse. L'objectif d'Ebitda fixé à 17,5-18 milliards d'euros pour 2020 est maintenu à ce stade pour ce qui concerne le seuil bas de la fourchette.

Il est susceptible d'être revu lorsque les prévisions de disponibilité ainsi que les évaluations des coûts associés auront pu être affinées.

Les impacts pour 2021 ne peuvent être précisés à ce stade. Le ré-aménagement en cours du planning des arrêts, qui vise à assurer la disponibilité maximale pour la période hivernale 2020-21, pourrait néanmoins avoir un effet défavorable sur la production 2021.

De même, la forte baisse des prix de l'électricité sur les marchés de gros est susceptible d'avoir un impact significatif en fin d'année sur le ratio d'endettement.

Le groupe précisera les conséquences de la crise sanitaire sur son activité et sur les objectifs financiers communiqués au marché au fur et à mesure de l'évolution de la situation.



source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/04/2020

Compte tenu de l'évolution du contexte national actuel lié à l'épidémie de coronavirus (covid-19) et afin de respecter les restrictions liées aux...

Publié le 08/04/2020

Eiffage et JOHANN BUNTE Bauunternehmung ont finalisé le financement et signé le contrat de l'autoroute A3 en AllemagneEiffage, au travers d'Eiffage...