En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 578.21 PTS
-
5 578.00
+0.00 %
SBF 120 PTS
4 397.39
+0.00 %
DAX PTS
12 387.34
-
Dowjones PTS
27 359.16
+0.10 %
7 966.93
+0.00 %
1.125
-0.04 %

EDF : l’ASN prescrit un renforcement complémentaire de la digue de la centrale du Tricastin

| AOF | 131 | Aucun vote sur cette news
EDF : l’ASN prescrit un renforcement complémentaire de la digue de la centrale du Tricastin
Credits  ShutterStock.com


Par décision du 25 juin 2019 dévoilée aujourd'hui, l'ASN (Autorité de la sûreté nucléaire) a prescrit à EDF le renforcement complémentaire d'une portion de la digue du canal de Donzère-Mondragon protégeant la centrale nucléaire du Tricastin et la surveillance de cette portion de digue. Le 27 septembre 2017, l'ASN avait imposé la mise à l'arrêt provisoire des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin du fait d'un risque de rupture d'une portion de 400 mètres de la digue du canal de Donzère-Mondragon en cas de séisme.

Les évaluations montraient en effet que l'inondation résultant de la rupture de la digue pouvait conduire à un accident de fusion du combustible nucléaire des quatre réacteurs tout en rendant particulièrement difficile la mise en œuvre des moyens de gestion d'urgence internes et externes.

EDF a réalisé en 2017 des renforcements de la portion de la digue concernée pour assurer la résistance au séisme majoré de sécurité. Sur cette base, l'ASN avait donné son accord au redémarrage des réacteurs en décembre 2017.

EDF a prévu des travaux complémentaires sur cette digue afin qu'elle résiste au séisme extrême défini après l'accident de Fukushima. La décision adoptée par l'ASN le 25 juin 2019 impose la réalisation de ce renforcement au plus tard fin 2022.

Dans l'attente de ces travaux, elle encadre également certaines des actions à réaliser par EDF, en particulier : la surveillance renforcée de la digue ; les actions à réaliser en cas de hausse de la piézométrie (niveau de la nappe d'eau à l'intérieur du corps de la digue); le maintien de moyens humains et matériels (remblais, engins de chantier…) permettant de réaliser les travaux nécessaires au traitement des dégradations qui résulteraient d'un séisme.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2019

L'AMF a apposé son visa sur le prospectus d'Avenir Telecom relatif à la mise en place d'un financement obligataire par émission réservée d'OCABSA (Obligations Convertibles en Actions assorties de…

Publié le 16/07/2019

Nicox a terminé le recrutement des patients dans son étude clinique de phase 2 conduite aux Etats-Unis évaluant le NCX 470, un nouvel analogue de prostaglandine donneur d’oxyde nitrique (NO) de…

Publié le 16/07/2019

Octopus Robots annonce qu'un robot sera adressé à un gros opérateur en Asie pour y être testé en septembre 2019...

Publié le 16/07/2019

Alors que le destin de Bourbon reste suspendu aux discussions entre entre le PDG Jacques de Chauteauvieux et les créanciers concernant le plan de restructuration de la dette, la société prépare…