En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 415.67 PTS
-0.58 %
5 419.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 337.85
-0.48 %
DAX PTS
12 725.50
-0.32 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

DASSAULT AVIATION : le Qatar lève l'option pour 12 nouveaux Rafale

| AOF | 218 | Aucun vote sur cette news
DASSAULT AVIATION : le Qatar lève l'option pour 12 nouveaux Rafale
Credits Kiev victor  ShutterStock.com


Dassault Aviation gagne 0,69% à 1 331,80 euros après avoir annoncé la levée de l'option de 12 Rafale par le Qatar. Cette annonce faite dans le cadre de la visite du président français Emmanuel Macron, dans la cité-état du Golfe. Cette nouvelle commande intervient dans la foulée du contrat signé le 4 mai 2015 entre l'État du Qatar et Dassault Aviation pour l'acquisition de 24 Rafale, et portera à 36 le nombre de Rafale opérés par l'armée de l'air qatarienne.

Les 12 appareils - des Rafale F3R, soit le standard de l'armée française - devraient être livrés à la fin de l'année 2018 ou au début de l'année 2019.

Ce nouvel accord a été bâti sur la relation privilégiée qui existe entre les deux pays et sur la détermination que partagent le Ministère de la Défense du Qatar et Dassault Aviation à aller plus loin ensemble, a indiqué la société dans son communiqué ouvrant la voie à une option portant sur 36 Rafale supplémentaires.

Après des années difficiles, le Rafale trouve la faveur des armées internationales. En effet, depuis 2015, Dassault a vendu 96 appareils répartis entre le Qatar, l’Égypte et l'Inde tandis que la Belgique hésite encore sur l'achat de 34 nouveaux appareils.

Outre Dassault Aviation, ce succès bénéficie à l'ensemble du secteur aéronautique français. En effet, Thales (-0,32% à 84,75 euros) fournit notamment les systèmes radars et les équipements électroniques alors que Safran (+0,72% à 89,44 euros) en est le motoriste.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

n appareil qui affiche un prix catalogue de 110,6 millions de dollars.

Publié le 19/07/2018

Franchissement en hausse des 5% du capital

Publié le 19/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, Airbus a fait part d’un nouvel accord hier en toute fin de séance. Ainsi, Uganda Airlines a signé un protocole d’accord avec le groupe…

Publié le 19/07/2018

Boeing discute avec plusieurs groupes, dont Airbus, en vue d'une offre commune pour un contrat de 4 milliards d'euros d'hélicoptères lourds en Allemagne. C’est ce qu’a déclaré le responsable…

Publié le 19/07/2018

Paris, le 17 juillet  2018       Bilan semestriel du contrat de liquidité de la société CRCAM du Morbihan CCI       Au titre du contrat de liquidité confié par la société…