Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 169.41 PTS
+0.06 %
6 190.50
+0.42 %
SBF 120 PTS
4 860.69
-0.01 %
DAX PTS
15 234.16
+0.21 %
Dow Jones PTS
33 800.60
+0.89 %
13 845.06
+0.63 %
1.190
-0.01 %

COMPAGNIE DES ALPES : le PDG fait le point sur l’impact de la crise du Covid-19

| AOF | 108 | Aucun vote sur cette news
COMPAGNIE DES ALPES : le PDG fait le point sur l’impact de la crise du Covid-19
Credits  ShutterStock.com


A l’occasion de l’Assemblée Générale Mixte des actionnaires, Dominique Marcel, le PDG de la Compagnie des Alpes, est revenu sur l’activité économique de l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes. Pour les Parcs de loisirs, le groupe avait indiqué le 21 janvier dernier qu’à cette date le manque à gagner au niveau de son activité depuis le début de la saison s’élevait à plus de 50 millions d’euros par rapport à l’exercice 2018/2019.

En prenant désormais en compte le fait que la grande majorité des sites seront restés fermés pendant tout le 2ème trimestre (seuls Chaplin's World et Grévin Montréal sont aujourd'hui ouverts) ce manque à gagner total s'élève à environ 65 millions d'euros. De plus, la fermeture de l'ensemble des sites sur la totalité du mois d'avril générerait un manque à gagner supplémentaire d'environ 40 millions d'euros en termes de chiffre d'affaires.

Concernant les Domaines skiables, l'activité est toujours à l'arrêt et il est maintenant fortement probable qu'elle le restera jusqu'à la fin de la saison d'hiver 2021. Comme indiqué précédemment, le groupe confirme que la non-ouverture des domaines skiables jusqu'à la fin de la saison d'hiver, représente un manque à gagner , depuis le début de l'exercice, de l'ordre de 400 millions d'euros, soit près de 99% du chiffre d'affaires réalisé par cette business unit lors de l'exercice 2018/2019 (hors station des 2 Alpes), dernière année de référence sans impact de la crise sanitaire.

Au total, la Compagnie des Alpes serait en mesure de compenser par une réduction de ses charges d'exploitation le manque à gagner au niveau du chiffre d'affaires cumulé de ses deux activités principales (Domaines skiables et Parcs de loisirs) à hauteur d'au moins 30% (hors dispositif d'indemnisation) contre une fourchette de 25% à 30% indiquée précédemment.

Concernant le dispositif d'indemnisation de l'activité Domaines skiables, la Commission européenne a annoncé dans un communiqué publié le 19 mars dernier, donner son accord pour la mise en place d'un régime d'aides français visant à indemniser les exploitants de remontées mécaniques pour les dommages subis en raison des mesures restrictives prises par le gouvernement pour limiter la propagation de la pandémie de Covid-19. Cet accord couvre la période allant du 1er décembre 2020 jusqu'au 30 avril 2021.


Cette compensation partielle du préjudice subi a fait l'objet d'un Décret n°2021-311 publié aujourd'hui. L'assiette et les modalités de calcul du chiffre d'affaires devraient encore être précisées. En complément de ce qui a été annoncé à l'assemblée générale de la société et sur la base des informations à ce jour, la société estime que l'impact net sur les cash flows avant impôts serait de l'ordre de 150 à 160 millions d'euros, ce qui est à rapprocher de la perte de chiffre d'affaires sur l'activité Domaines Skiables d'environ 500 millions d'euros depuis mars 2020.

La société attire toutefois l'attention des investisseurs et actionnaires sur le caractère préliminaire de cette estimation qui fera l'objet d'informations complémentaires le moment venu.

Enfin, compte tenu du contexte sanitaire et des éléments précités, le groupe envisage dorénavant une enveloppe annuelle d'investissements autour de 140 millions d'euros (contre une fourchette de 120 à 160 millions d'euros indiquée précédemment). Ce montant reflète un effort d'accompagnement appuyé pour relancer l'activité dans les territoires où elle est implantée.

source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2021

Tessi a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 412,6 ME, en baisse de 2,3% à périmètre constant proforma...

Publié le 09/04/2021

GeNeuro a fait le point vendredi soir sur sa situation financière pour le premier trimestre 2021. A fin mars, la trésorerie du groupe s’élevait à 4,8 millions d’euros. « Le montant total…

Publié le 09/04/2021

Carmat a émis une deuxième tranche de 650 000 bons de souscription d'actions (BSA) dans le cadre de la ligne de financement en fonds propres Kepler Cheuvreux. Le 27 septembre 2018, la medtech a mis…

Publié le 09/04/2021

New Port, la société de cadres présidée par Alain Dinin, a cédé aujourd'hui 1,2 millions d'actions Nexity, soit 2,14% du capital, ce qui ramène ainsi sa participation au capital de Nexity à…

Publié le 09/04/2021

Bigben Interactive a annoncé la mise en place d'un nantissement au bénéfice des porteurs d'obligations échangeables en actions de la société Nacon tel que prévu lors de…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne