5 352.76 PTS
-0.25 %
5 345.50
-0.28 %
SBF 120 PTS
4 261.05
-0.22 %
DAX PTS
13 015.04
-1.16 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

CGG : report de l'assemblée générale faute de quorum

| AOF | 79 | Aucun vote sur cette news
CGG : report de l'assemblée générale faute de quorum
Credits  ShutterStock.com


Le titre CGG reste suspendu à 4,10 euros. Selon une information Reuters confirmée par une source proche du dossier, l'assemblée générale extraordinaire de CGG qui devait se tenir aujourd'hui pour se prononcer sur le plan de restructuration financière a été reportée faute de quorum. Les actionnaires présents à l'AGE devaient représenter au moins 25% du capital pour qu'elle ait lieu. Lors de cette deuxième convocation, il suffira de réunir un quorum de 20% pour que l'AGE puisse se tenir.

Ce plan prévoit que près de deux milliards de dollars de dettes soient converties en actions. Les actionnaires actuels n'auront plus que 4,5% du capital une fois le plan de sauvetage réalisé (avant exercice des bons de souscription). Le plan prévoit également une levée de fonds pouvant aller jusqu'à 500 millions de dollars.

Mi-octobre, Bpifrance, actionnaire à hauteur de 9,35% du groupe parapétrolier, a dit l'approuver. La société de gestion DNCA (7,9% du capital), un actionnaire historique, le soutient également le plan.

Dès lors, en comptant ces deux actionnaires, le quorum semble plus facilement atteignable.

L'enjeu est de taille. CGG doit en effet convaincre les deux tiers des actionnaires. AMS (le fonds de l'homme d'affaires Jean-Paul Bize), propriétaire de 4,9% du capital, était hostile au plan en raison de son impact très dilutif et parce qu'il laisse la part belle aux fonds propriétaires de la dette à haut rendement. Mais le fonds a vendu l'essentiel de sa participation au cours de l'été.

En revanche, cinq sociétés de gestion détentrices d'obligations convertibles de type Oceane ont déposé le mois dernier un recours contre le plan devant le tribunal de Paris. Elles représentent environ 4% des créances.

De plus, une association d'actionnaires individuels de CGG, PPlocal, a également annoncé le mois dernier son intention de voter non à un plan "qui donnera de facto le pouvoir aux créanciers". Selon PPlocal, pratiquement 45% du capital de la société est réparti entre quelques milliers d'épargnants individuels.

Dans une note publiée récemment, Portzamparc estime que le risque d'échec n'est pas écarté. Aussi prévient l'analyste, la volatilité sur le titre CGG restera forte d'ici l'assemblée générale et l'opérationnel reste compliqué (objectifs 2018/2019 trop ambitieux selon lui). Cependant, conclut Portzamparc, ces éléments semblent désormais pris en compte dans la valorisation.

Si le suspense reste entier, "les planètes semblent alignées en faveur de CGG", ont assuré à l'AOF les conseils des détenteurs des obligations à haut rendement (1,5 milliard de dollars de dette) de CGG, Jean-François Cizain, associé de la banque Messier Maris & Associés, et Lionel Spizzichino, associé chez Willkie Farr et Gallagher.

Rappelant les propos du directeur général de CGG, Jean-Georges Malcor, le banquier d'affaires et l'avocat ont rappelé que le groupe n'aura pas le droit à une seconde chance. En cas de refus du plan par l'assemblée générale, l'ex-fleuron industriel français irait tout droit en redressement judiciaire et les actionnaires actuels perdraient tout. "CGG n'est pas Solocal. La procédure de restructuration est engagée dans deux pays, en France et aux Etats-Unis, une première en France, et le temps manque pour établir un plan B", précisent-ils. A suivre donc.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB), un comité de surveillance et de suivi indépendant, avait formulé une recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de…

Publié le 22/11/2017

Spineway a annoncé qu'il ne souhaitait plus communiquer sur l'atteinte de l'équilibre financier pour l'exercice 2018. Cet objectif demeure toutefois clé dans la stratégie du groupe. Fort de la…

Publié le 22/11/2017

Les deux premiers véhicules ATM Full Elec ont été réceptionnés le 16 novembre dernier par BLYYD

Publié le 22/11/2017

Conformément à l'annonce faite le 17 octobre 2017, les actionnaires d'Assystem S.A. se sont réunis en assemblée générale extraordinaire le 22 novembre 2017 et ont approuvé la résolution…

Publié le 22/11/2017

L'actif est situé à Toulouse Blagnac et sera achevé mi-2019

CONTENUS SPONSORISÉS