En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
+0.00 %
5 324.50
+0.38 %
SBF 120 PTS
4 258.26
-
DAX PTS
12 163.01
-
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
+0.00 %
1.138
+0.31 %

CGG bondit après le feu vert des actionnaires à sa restructuration financière

| AOF | 225 | Aucun vote sur cette news
CGG bondit après le feu vert des actionnaires à sa restructuration financière
Credits  ShutterStock.com


La deuxième fois était la bonne pour CGG qui bondit de 8,4% à 4,24 euros pour sa reprise de cotation. Après l'échec de la première assemblée générale du 30 octobre faute de quorum, les actionnaires convoqués hier ont accepté à une très large majorité la restructuration financière du spécialiste des services et équipements géophysiques. Bpifrance, actionnaire à hauteur de 9,35% du groupe parapétrolier et la société de gestion DNCA (7,9% du capital) s'étaient engagés à soutenir ce plan de sauvetage.

L'enjeu de cette assemblée générale était de taille. Selon la direction de CGG, un refus du plan aurait conduit l'ex-fleuron industriel français tout droit au redressement judiciaire et au démantèlement.

Pour autant, la partie n'était pas gagnée en raison de l'hostilité de certains actionnaires soulignant l'impact très dilutif d'un plan qui laisse la part belle aux fonds propriétaires de la dette à haut rendement.

Ce plan prévoit en effet que près de deux milliards de dollars de dettes soient convertis en actions. Les actionnaires actuels n'auront plus que 4,5% du capital une fois le plan de sauvetage réalisé (avant exercice des bons de souscription). Le plan prévoit également une levée de fonds pouvant aller jusqu'à 500 millions de dollars.

CGG, qui a déjà obtenu la validation de son plan "chapter 11" aux Etats-Unis, doit encore recevoir l'aval du tribunal de commerce de Paris avant de pouvoir mettre en œuvre sa restructuration prévue au premier trimestre 2018. Dans ce cadre, une audience a été fixée au 20 novembre.

Au vu des piètres résultats trimestriels publiés hier, le temps presse. CGG a accusé au troisième trimestre une perte nette de 124,4 millions de dollars contre une perte nette de 87,9 millions un an plus tôt. La perte opérationnelle est ressortie à 24 millions, contre 38,9 millions au troisième trimestre 2016.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2018

Achat Call Cac 40 74D0BDate : 8/16/2018Sous-jacent : Cac 40 (ISIN : FR0003500008).Warrant : Call 74D0B (ISIN : NL0012718522).Échéance : 21/12/2018Prix d'exercice : 5350,0000Point pivot :…

Publié le 16/08/2018

Après quatre séances dans le rouge...

Publié le 16/08/2018

Résultats supérieurs aux attentes et optimisme affiché

Publié le 16/08/2018

Lagardère Travel Retail va acquérir 100% du capital de Hojeij Branded Foods (HBF), qui rejoindra Paradies Lagardère, sa division nord-américaine. Fondée en 1996 par Wassim et Kathy Hojeij,…