En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.45 PTS
+0.16 %
5 523.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
4 352.83
+0.17 %
DAX PTS
12 308.53
-0.19 %
Dowjones PTS
26 520.24
+0.21 %
7 661.20
+0.34 %
1.123
+0.31 %

CASINO bondit après le placement sous sauvegarde de RALLYE

| AOF | 155 | Aucun vote sur cette news
CASINO bondit après le placement sous sauvegarde de RALLYE
Credits  ShutterStock.com


Casino bondit de 8,20% à 30,23 euros sur la place de Paris, au lendemain de l’annonce par sa maison mère Rallye (-53,42% à 3,54 euros) de l’obtention d’une procédure de sauvegarde pour une période de 6 mois. Entre une dette de 2,9 milliards d’euros et la baisse du titre du distributeur, son principal actif, la holding a été contraint de demander la protection du tribunal de commerce de Paris, pour suspendre le remboursement de sa dette et de négocier avec ses créanciers.

Une procédure, qui ne concerne pas Casino et n'affecte pas ses dettes bancaires ou obligataires, ou encore ses ressources financières actuellement disponibles.

Outre Rallye, la procédure de sauvegarde concerne ses filiales Cobivia et HMB, ainsi que ses sociétés mères Foncière Euris, Finatis et Euris.

" Dans un contexte persistant d'attaques spéculatives et massives dont les titres du groupe font l'objet, les sociétés en sauvegarde entendent assurer dans le cadre de ces procédures l'intégrité du groupe et consolider leur situation financière dans un environnement stabilisé ", a expliqué Rallye dans un communiqué.

La relation entre une partie de la dette de Rallye et le cours de l'action Casino avait rendu le distributeur vulnérable.

La maison mère s'est en effet endettée en mettant en gage des actions Casino. Plus celles-ci baissaient et plus Rallye devait nantir d'avantage d'actions. Or, la holding a indiqué hier avoir nanti la quasi-totalité de ses titres du distributeur.

Rallye étant placé sous la procédure de sauvegarde, ce lien a été temporairement rompu hier, ce qui allège la pression autour de Casino.

Il s'agissait de la seule solution pour protéger le distributeur dont la génération de trésorerie est en partie absorbée par le dividende qu'il verse à Rallye, pour payer les intérêts financiers.

Un dividende beaucoup trop élevé pour son propre niveau d'endettement. Casino s'est d'ailleurs engagé dans un programme de cessions d'actifs de 2,5 milliards d'euros pour réduire ce dernier. Une contradiction.

Ce placement sous sauvegarde est considéré, selon Bernstein, comme étant une première victoire pour Jean-Charles Naouri, du fait qu'il ait réussi à convaincre les tribunaux que Rallye, Fonciere Euris et Finatis sont toujours solvables.

Toutefois, le bureau d'analyses considère que " toutes ces entités sont insolvables et ont une valeur comptable négative ", l'entreprise manquant de liquidités et la valeur de ses actifs est bien inférieure à la valeur de sa dette.

La maison mère de Casino devra faire approuver son plan et devra donc fournir des preuves convaincantes qu'elle dispose des ressources pour payer sa dette au cours des prochaines années.

Dans le cas contraire, une procédure d'insolvabilité ou une liquidation judiciaire serait ouverte.

Dans ce cadre, les administrateurs du tribunal des faillites pourraient reprendre la gestion de l'entreprise et imposer un plan et un calendrier, qui permettent une répartition plus rapide et plus équitable des actifs entre les créanciers et qui sont plus susceptibles de déboucher rapidement sur un échange dette contre actions. Une situation qui pourrait entraîner une perte de contrôle de Jean-Charles Naouri.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/06/2019

Rallye a annoncé hier soir l'ouverture d'une procédure de sauvegarde au bénéfice de sa filiale indirecte à 100% Alpétrol, pour une période de 6 mois. Cette sauvegarde a pour objet de protéger…

Publié le 17/06/2019

Le Tribunal de commerce de Paris a désigné Maître Hélène Bourbouloux et Maître Frédéric Abitbol en qualité d'administrateurs judiciaires...

Publié le 17/06/2019

Les actions Finatis acquises postérieurement à la date de détachement du dividende, le 8 juillet, ne donneront pas droit au dividende au titre de l'exercice 2018...

Publié le 17/06/2019

Les modalités de versement du dividende de Foncière Euris au titre de l'exercice 2018 dépendront des termes et conditions du plan de sauvegarde...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2019

Le sous-groupe allemand a demandé un report au 31 juillet de la date d'échéance du financement-relais accordé par Glencore International AG jusqu'au 30 juin...

Publié le 19/06/2019

Safran Electronics & Defense, Hensoldt Optronics et Mades ont signé des accords de coopération pour développer ensemble l'Euroflir 610...

Publié le 19/06/2019

A nouveau, le Conseil d'administration de la société soumettra prochainement au vote des actionnaires réunis en assemblée générale ordinaire et extraordinaire, deux résolutions...

Publié le 19/06/2019

Pour accompagner la transformation digitale du secteur aérien

Publié le 19/06/2019

Capgemini signe avec Airbus le « Skywise Partners » Programme Agreement. Objectif : développer et proposer les services data de la plateforme Skywise aux compagnies aériennes. Aujourd'hui, plus de…