Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 609.15 PTS
+0.62 %
5 609.0
+0.74 %
SBF 120 PTS
4 436.26
+0.66 %
DAX PTS
13 298.96
+0.35 %
Dow Jones PTS
30 218.26
+0.83 %
12 528.48
+0.49 %
1.212
-0.02 %

CAPGEMINI : Elliott confirme la faiblesse de l'offre sur ALTRAN

| AOF | 343 | Aucun vote sur cette news
CAPGEMINI : Elliott confirme la faiblesse de l'offre sur ALTRAN
Credits  ShutterStock.com


Les fonds conseillés par Elliott, propriétaires d'environ 14% d'Altran, ont publié une lettre détaillant leurs préoccupations concernant l'offre de Capgemini sur Altran. Elliott estime que les événements récents confortent son intention actuelle de ne pas apporter à une offre qui ne reflète pas la vraie valeur d'Altran. En premier lieu, le fonds activiste juge l'offre inappropriée. Elle est, selon lui, le résultat d'un processus déficient, ponctué d'une série de défaillances en matière de gouvernance d'entreprise.

Elliott considère que le prix de 14 euros par action ne reflète pas la juste valeur d'Altran et nécessite que les actionnaires renoncent à près de la totalité du potentiel de création de valeur lié au rapprochement entre Capgemini et Altran.

Par ailleurs observe le fonds activiste, l'offre est désormais encore moins attractive : la prime implicite diminue. Les marchés actions ont crû depuis l'annonce de l'offre en juin, cependant le prix de l'offre est resté inchangé. Selon le consensus de " break price " des analystes, la prime offerte aux actionnaires aujourd'hui n'est que de 7%, un montant nettement inférieur aux 38% qui ont été offerts dans des transactions précédentes comparables. En outre, des actionnaires et acteurs du marché significatifs ont exprimé un sentiment de plus en plus négatif à l'égard du prix de l'offre.

Enfin, note Elliott il existe davantage d'options pour participer à la création de valeur et moins de raisons d'apporter à l'Offre initiale.

Pour le fonds, il n'y a aucune raison convaincante d'apporter à l'offre immédiatement compte tenu du potentiel de hausse à moyen terme des actions d'Altran en tant qu'entité indépendante si l'offre échoue comparé au prix insuffisant de l'offre, et du potentiel de création de valeur supplémentaire lié aux synergies du rapprochement pour les actionnaires qui resteront minoritaires aux côtés de Capgemini en cas de succès de l'offre.

De plus, en cas de succès de l'offre, les engagements pris par Capgemini de rouvrir ou de redéposer l'offre suite à la décision de la cour d'appel de Paris en mars créent en principe une optionalité additionnelle pour les actionnaires d'Altran.

En conclusion, Elliott continue à vivement encourager Capgemini à reconnaître la véritable valeur de ce rapprochement structurant.

Elliott est convaincu qu'un prix équitable serait avantageux pour l'ensemble des actionnaires d'Altran et de Capgemini, et éviterait de nouvelles incertitudes et retards d'intégration.

Dans l'intervalle, Elliott estime que tous les actionnaires d'Altran doivent être bien informés des options qui s'offrent à eux, en particulier au regard des engagements pris par Capgemini en cas de succès de l'offre.



source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 04/12/2020

L'Olympique Lyonnais informe avoir obtenu un pré-accord de ses prêteurs bancaires et obligataires pour la mise en place d'un PGE (Prêt Garanti par l'État) complémentaire, dit "PGE Saison", de…

Publié le 04/12/2020

Sogeclair grimpe encore de 9% de retour à plus de 20 euros, alors que le groupe est en négociation avancée et exclusive pour l'entrée de Dassault...

Publié le 04/12/2020

Derichebourg flambe de plus de 16% à 4,06 euros, soutenu par des résultats annuels (clos fin septembre) nettement supérieurs aux attentes et des perspectives très encourageantes grâce à une…

Publié le 04/12/2020

Le compartiment énergétique est à l'honneur en cette fin de semaine...

Publié le 04/12/2020

Par courrier reçu le 3 décembre 2020 par l'AMF, la société anonyme de droit luxembourgeois IPConcept (Luxembourg) S...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/12/2020

L'Olympique Lyonnais informe avoir obtenu un pré-accord de ses prêteurs bancaires et obligataires pour la mise en place d'un PGE (Prêt Garanti par l'État) complémentaire, dit "PGE Saison", de…

Publié le 04/12/2020

26 OCA numérotées de 209 à 234 ont été émises

Publié le 04/12/2020

Amplitude Surgical annonce la décision du Tribunal Judiciaire de Valence dans son litige avec l'URSSAF au titre de la taxe sur la promotion des...

Publié le 04/12/2020

La Banque centrale européenne a notifié à Société Générale l’exigence de capital supplémentaire au titre du P2R (Pillar 2 requirement) à partir du 1er janvier 2021. Cette dernière est…

Publié le 04/12/2020

La BCE (Banque Centrale Européenne) a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du P2R - Pillar 2 requirement - à partir du 1er janvier...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne