En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 565.11 PTS
-0.20 %
5 510.00
-0.17 %
SBF 120 PTS
4 402.45
-0.32 %
DAX PTS
12 289.37
-0.19 %
Dowjones PTS
26 597.05
-0.22 %
7 784.41
+0.00 %
1.115
-0.07 %

Bruxelles accuse Valve et 5 éditeurs de jeux vidéo de " géoblocage "

| AOF | 144 | Aucun vote sur cette news
Bruxelles accuse Valve et 5 éditeurs de jeux vidéo de " géoblocage "
Credits  ShutterStock.com


La Commission européenne a fait part à Valve, propriétaire de la plateforme de distribution de jeux vidéo «Steam», ainsi qu'à cinq éditeurs de jeux vidéo sur PC (Bandai Namco, Capcom, Focus Home, Koch Media et ZeniMax), de son avis préliminaire selon lequel ils empêchent les consommateurs d'acheter des jeux vidéo au niveau transfrontière dans d'autres États membres, enfreignant en cela les règles de l'Union européenne en matière de concurrence.

Valve — par l'intermédiaire de Steam — distribue sous forme numérique les jeux vidéo sur PC de chacun des cinq éditeurs de jeux vidéo sur PC concernés par l'enquête et fournit également des "clés d'activation" à ces mêmes éditeurs.

Ces "clés d'activation" sont nécessaires pour permettre aux consommateurs de jouer à plusieurs jeux vidéo sur PC achetés sur d'autres canaux de distribution que Steam, c'est-à-dire à des jeux qu'ils ont téléchargés ou achetés sur des supports physiques, comme des DVD. Après avoir acheté certains jeux vidéo sur PC, les utilisateurs doivent confirmer leur "clé d'activation" sur Steam pour authentifier le jeu et être à même d'y jouer. Ce système s'applique à de nombreux jeux, notamment des jeux de sports, de simulation et d'action.

La Commission estime à titre préliminaire que Valve et les cinq éditeurs de jeux vidéo sur PC ont conclu des accords bilatéraux visant à empêcher les consommateurs d'acheter et d'utiliser des jeux vidéo sur PC achetés ailleurs que dans leur pays de résidence ("géoblocage"). Une telle pratique est contraire aux règles de l'Union européenne en matière d'ententes et d'abus de position dominante.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Adeunis a annoncé au marché, le 11 mars dernier, la signature d'un financement obligataire pour accompagner la croissance de l'activité de...

Publié le 25/04/2019

Le Bélier (-0,56% à 35,20 euros) a réalisé hier soir son point d’activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le spécialiste en fonderie aluminium pour l’industrie automobile a dévoilé un…

Publié le 25/04/2019

Des chiffres rassurants

Publié le 25/04/2019

Altran (+1,5% à 11,47 euros) affiche l’une des progressions les plus fortes de l’indice SBF 120, le spécialiste de la R&D ayant enregistré une croissance élevée au premier trimestre et…

Publié le 25/04/2019

Orange SA et les 5 Organisations Syndicales représentatives CFDT-F3C, CFE-CGC Orange, CGT-FAPT, FO-COM et SUD-PTT ont signé à l'unanimité hier un...