Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 764.28 PTS
-0.34 %
5 756.50
-0.4 %
SBF 120 PTS
4 553.14
-0.42 %
DAX PTS
13 846.49
-0.24 %
Dow Jones PTS
31 402.01
-1.75 %
12 828.31
+0. %
1.212
-0.46 %

BNP PARIBAS définit une politique restrictive pour lutter contre la déforestation

| AOF | 305 | Aucun vote sur cette news
BNP PARIBAS définit une politique restrictive pour lutter contre la déforestation
Credits  ShutterStock.com


BNP Paribas a annoncé être la première grande banque internationale à imposer des critères exigeants en matière de lutte contre la déforestation et de traçabilité aux entreprises opérant dans cette zone et qui souhaitent bénéficier de ses services financiers.

" La production de bœuf et de soja au Brésil accélère la déforestation en Amazonie et au Cerrado. Qu'elle soit légale ou illégale, elle met en péril l'intégrité écologique et l'avenir de ces deux biomes. Face à cette dégradation, il est urgent que toutes les parties prenantes concernées donnent la priorité aux stratégies d'utilisation des terres qui concilient zéro déforestation, production durable et impact social positif " explique la banque.

Dans ce contexte de dégradation, et suite à des travaux engagés depuis près d'un an au sein de la banque, le groupe renforce sa politique et définit de nouveaux critères restrictifs pour accélérer les avancées de ses clients en matière de lutte contre la déforestation et de traçabilité. Cette politique définit les conditions à remplir pour que la banque puisse fournir des services financiers aux entreprises (producteurs, conditionneurs de viande et négociants) produisant ou achetant du bœuf ou du soja issus de l'Amazonie et du Cerrado.

BNP Paribas s'engage ainsi à inciter ses clients produisant ou achetant du bœuf ou du soja issus de l'Amazonie et du Cerrado au Brésil à devenir " zéro déforestation " et à démontrer de manière transparente leurs progrès.

En conséquence, la banque française ne fournira des produits ou services financiers qu'aux entreprises (producteurs, conditionneurs de viande et négociants) ayant une stratégie visant à atteindre zéro déforestation dans leurs chaînes de production et d'approvisionnement d'ici 2025 au plus tard.

En particulier, BNP Paribas ne financera pas les clients produisant ou achetant du bœuf ou du soja issus de terres défrichées ou converties après 2008 en Amazonie. Les clients doivent donc impérativement appliquer cette date butoir (cut-off date) qui avait été fixée à l'année 2008 en Amazonie, conformément à la réglementation et aux accords sectoriels.

BNP Paribas incitera par ailleurs ses clients à ne pas produire ni acheter de bœuf ou de soja issus de terres défrichées ou converties dans le Cerrado après le 1er janvier 2020, conformément aux normes mondiales.

Pour tous ses clients, BNP Paribas exigera enfin une traçabilité complète des filières bœuf et soja (directe et indirecte) d'ici 2025.

source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/02/2021

NETFLIX constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put 41PNC émis par CITI,…

Publié le 26/02/2021

Didier Lesteven, Directeur Général Adjoint en charge des Ventes et du Marketing et membre du Directoire de Wallix, a cédé le 5 janvier 620 actions du spécialiste de la sécurisation des accès à…

Publié le 26/02/2021

L’impact de la crise du Covid-19 sur les comptes d’IAG a été colossal en 2020. Ainsi, la maison mère de British Airways et Iberia a accusé une perte nette de 6,9 milliards d’euros l’an…

Publié le 26/02/2021

Bonduellle gagne 1,95% à 19,9 euros après la publication d'un résultat net semestriel de 31,9 millions d'euros, en hausse de 8,3%. Le résultat opérationnel courant a reculé de 1,5% à 56,3…

Publié le 26/02/2021

Téléperformance domine la place parisienne de la tête et des épaules ce matin, gagnant 5,73% à 289,80 euros, après la publication hier soir d'une activité 2020 largement au-dessus des attentes.…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne