En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Aviva Investors va accroître son exposition au marché actions américain plus défensif

| AOF | 135 | Aucun vote sur cette news
Aviva Investors va accroître son exposition au marché actions américain plus défensif
Credits  ShutterStock.com


Compte tenu des perspectives de croissance qui demeurent toujours favorables aux actifs risqués, Aviva Investors reste optimiste sur les actions globalement. Il considère que la période à venir de publication des résultats du deuxième trimestre sera un indicateur important sur la direction que prendront les marchés pour les prochains mois.

Concernant le risque accru de protectionnisme, le gestionnaire d'actifs n'écarte pas la possibilité de revoir à la baisse ses anticipations en matière de performance des actions, en particulier celles affichant une plus grande sensibilité aux échanges commerciaux et au dollar.

En effet, il considère que l'aggravation des tensions commerciales, selon l'ampleur qu'elle prendra dans sa mise en oeuvre, représente un facteur de volatilité qui va perdurer. " Néanmoins, ces tensions seront susceptibles d'être surmontées tant qu'elles n'affectent pas la croissance au niveau mondial ", explique-t-il.

Ainsi, Aviva Investors ne serait pas surpris d'assister à des pics de volatilité plus fréquents, dans un contexte où les banques centrales réduisent progressivement leurs mesures de soutien et où les marchés sont obligés de refaire l'apprentissage de l'évaluation du risque sous-jacent.

En juin, une part significative du risque actions était toujours consacrée aux pays émergents et à la zone euro. Le niveau de liquidité au sein de ses portefeuilles actions de la zone euro a toutefois augmenté en juin et le gérant prévoit de réduire en juillet la pondération de ces marchés au bénéfice du marché américain plus défensif. Au sein de ce dernier, il privilégie notamment les valeurs financières, la technologie, l'énergie et évite les valeurs de consommation courante.

"La hausse de l'aversion au risque occulte actuellement les fondamentaux économiques solides en zone euro et les tensions sur les relations commerciales pèsent sur les marchés émergents", constate Aviva Investors.

Il reste surpondéré sur les actions japonaises : elles bénéficient de la stabilité politique, du dynamisme du tourisme et de la solidité de la croissance des résultats des entreprises.

En Europe, hors zone euro, le gérant reste prudent sur les actions britanniques en raison des incertitudes entourant la mise ne oeuvre du Brexit. Il est enfin négatif sur le marché actions suisse, dont la valorisation lui paraît trop élevée.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…

Publié le 21/09/2018

Le chiffre d'affaires de Gascogne du semestre s'élève à 207,2 ME, en retrait de 3% par rapport au 1er semestre 2017...