En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 833.94 PTS
-0.41 %
4 831.5
-0.30 %
SBF 120 PTS
3 844.87
-0.33 %
DAX PTS
10 867.31
+0.01 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.133
+0.28 %

AUTOROUTES : les péages ont augmenté en moyenne de 1,2% en 2016, selon l'Arafer

| AOF | 241 | Aucun vote sur cette news
AUTOROUTES : les péages ont augmenté en moyenne de 1,2% en 2016, selon l'Arafer
Credits  ShutterStock.com


Les concessionnaires autoroutiers (SCA) opérant en France ont vu, en 2016, leurs tarifs de péage augmenter en moyenne de 1,2 % pour les véhicules légers et de 1,3 % pour les poids lourds, révèle l'Arafer, l'autorité de régulation des activités ferroviaires et routières dans son rapport annuel. Ces évolutions tarifaires résultent de l’application annuelle des contrats liant les sociétés concessionnaires d’autoroute (SCA) à l’Etat concédant.

D'autre part, ces sociétés (Vinci, Eiffage, Abertis notamment) ont réalisé en 2016 un chiffre d'affaires cumulé de 9,8 milliards d'euros, en progression de 4,5% par rapport à l'exercice précédent, principalement porté par les neuf sociétés historiques (APRR, Area, ASF, ATMB, Cofiroute, Escota, Sanef, SAPN et STRF, qui représentent 95,5% du chiffre d'affaires du secteur). La croissance du chiffre d'affaires a été principalement portée par l'augmentation des recettes de péages (+4,9%), à la faveur d'un trafic très dynamique en 2016 : respectivement +4,2% pour les poids lourds, +3,2% pour les véhicules légers.

Dans le même temps, poursuit l'Arafer, les charges d'exploitation des sociétés concessionnaires ont progressé à un rythme équivalent (+4,6%) à celui des recettes, du fait de la forte augmentation des achats et charges externes (+9,6%) et des impôts et taxes (+9,9%). L'impact de cette contribution est toutefois atténué par une diminution des charges de personnel de 4,5 %.

"Ces évolutions se traduisent par une stabilisation de la marge d'EBITDA (résultat d'exploitation avant intérêts, impôts et amortissement rapporté au chiffre d'affaires), qui s'établit à 7 milliards d'euros à l'échelle des 17 SCA du secteur", conclut le gendarme des transports ferroviaires et routiers.

Dernier élément dévoilé par le rapport annuel de l'Arafer : le montant des dividendes versés par les concessionnaires autoroutiers a de nouveau fortement augmenté en 2016, de 40% à 4,7 milliards d'euros.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

Ingenico (-6,45% à 53,68 euros) affiche l’une des plus fortes baisses de l’indice SBF 120, le spécialiste des transactions sécurisées ayant fermé la porte à un rapprochement avec les…

Publié le 17/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir stoppé son rebond technique aux environs du niveau de résistance majeur des 37.54 euros. Du côté des indicateurs techniques, le…

Publié le 17/12/2018

Asos plonge de 41,47% à 2 450 pence après avoir revu à la baisse ses prévisions annuelles, dans le sillage d’un mois de novembre nettement inférieur aux attentes. Ainsi, l’entreprise…

Publié le 17/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France. Pour les salariés ayant un salaire annuel brut inférieur à 25 000 euros,…

Publié le 17/12/2018

SMCPSMCP est pour le moins malmené en matinée à Paris, en retrait de près de 10% à 13,4 euros...