En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 840.00 PTS
-0.57 %
4 833.50
-0.64 %
SBF 120 PTS
3 860.73
-0.57 %
DAX PTS
11 063.45
-0.65 %
Dowjones PTS
24 515.99
-0.77 %
6 706.56
-1.15 %
1.136
-0.08 %

ATOS tombe au plus bas depuis juillet 2016 après son avertissement sur sa croissance

| AOF | 217 | Aucun vote sur cette news
ATOS tombe au plus bas depuis juillet 2016 après son avertissement sur sa croissance
Credits  ShutterStock.com


Plus forte baisse de l’indice CAC 40, Atos flanche de 18,13% à 73,82 euros. Fragilisé depuis fin juillet par une croissance organique décevante au premier semestre et par les "arrangements financiers" dénoncés par Credit Suisse lui permettant de doper son free cash flow, le spécialiste de la transformation digitale des entreprises subit un nouveau coup de grisou en Bourse après son avertissement sur sa croissance.

Atos anticipe désormais une croissance organique du chiffre d'affaires de l'ordre de 1% en 2018 contre une précédente fourchette de 2% à 3%.

Le PDG Thierry Breton a justifié cette prévision par son anticipation d'un environnement économique " incertain et difficile ", mais aussi par la performance décevante au troisième trimestre de son activité d'infogérance (Infrastructure & Data Management) en Amérique du Nord et en Allemagne. Un coup dur car il s'agit de sa plus importante division.

Sur les 9 premiers mois de l'exercice, la croissance interne du groupe était déjà inférieure aux ambitions du groupe : 1,2%.

Au seul troisième trimestre, les revenus ont atteint 2,884 milliards d'euros, en hausse de 0,1% à périmètre et taux de change constants alors que le marché visait 1,9% !

Conséquence de cette croissance plus faible que prévu, la marge opérationnelle est attendue dans le bas de la fourchette comprise entre 10,5% et 11% du chiffre d'affaires. Le consensus s'élève à 10,7%.

Le flux de trésorerie disponible devrait enfin représenter de l'ordre de 60% de la marge opérationnelle, comme prévu auparavant.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2019

Une offre de services Cloud Hybride...

Publié le 22/01/2019

Communiqué de Presse Paris, 22 janvier 2019 17:40 CEST     Artefact confirme son éligibilité au PEA-PME   Artefact (FR0000079683 - ALATF - éligible PEA-PME)…

Publié le 22/01/2019

Halliburton a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le groupe américain de services pétroliers a réalisé un bénéfice net de 664 millions de dollars au quatrième…

Publié le 22/01/2019

Soitec bondit de 11,33% à 66,80 euros sur la place de Paris, dans le sillage d’une solide publication trimestrielle. Cela a conduit le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a relevé ses…

Publié le 22/01/2019

Par courrier reçu le 21 janvier 2019 par l'AMF, la société new-yorkaise BlackRock Inc...