5 277.68 PTS
-0.23 %
5 268.0
-0.37 %
SBF 120 PTS
4 224.17
-0.36 %
DAX PTS
12 419.25
-0.55 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

ARKEMA investit fortement en Asie pour atteindre son objectif 2023 d'une marge de 11,5 à 12,5%

| AOF | 150 | Aucun vote sur cette news
ARKEMA investit fortement en Asie pour atteindre son objectif 2023 d'une marge de 11,5 à 12,5%
Credits  ShutterStock.com


Arkema présente aujourd'hui, à l'occasion d'une journée investisseurs, sa stratégie de croissance long terme et affirme sa volonté d'accélérer son développement dans les activités de spécialités qui devraient représenter plus de 80% de son chiffre d'affaires en 2023. A cette échéance, Arkema vise une marge de REBIT comprise entre 11,5% et 12,5%, en forte progression par rapport à 2016, et le maintien d'un taux de conversion de l'Ebitda en flux de trésorerie libre de 35%.

La réalisation à long terme de ces objectifs s'inscrira dans le respect d'un ratio de dette nette sur Ebitda inférieur à 2, d'un retour sur capitaux employés d'au moins 10% et du maintien de la notation investment grade par les agences financières.

"2023 constitue un nouvel horizon stratégique pour le Groupe. Arkema accélère le développement de ses activités de spécialités notamment autour des trois piliers de croissance que représentent les Adhésifs, les Matériaux Avancés et la Thiochimie. L'innovation au service des grands enjeux sociétaux, les acquisitions ciblées et le renforcement de nos positions sur les pays à plus forte croissance viennent soutenir cette ambition. Enfin, la transformation digitale sera au cœur de ce nouveau chapitre qui s'ouvre pour Arkema", a souligné Thierry Le Hénaff, Président-directeur général du groupe.

Pour atteindre ses objectifs "ambitieux", Arkema a notamment annoncé un plan d'investissement majeur sur sa chaîne polyamides 11 bio-sourcés avec l'ambition d'accroitre fortement ses capacités de production en Asie. Au cours des cinq prochaines années, le groupe prévoit d'investir environ 300 millions d'euros pour construire en Asie, une usine de taille mondiale dédiée à la fabrication du polyamide bio-sourcé Rilsan PA11 à partir de l'huile de ricin. Cette nouvelle unité, qui produira à la fois le monomère amino 11 et son polymère le Rilsan® PA11, devrait démarrer fin 2021.

Toujours en Asie, Arkema a annoncé un projet de doublement de sa capacité de production de methyl mercaptan sur son site de Kerteh en Malaisie pour accompagner la forte croissance des marchés de la nutrition animale, du raffinage et de la pétrochimie en Asie et renforcer ainsi sa position de leader mondial des dérivés soufrés à forte valeur ajoutée. Ce projet devrait entrer en service en 2020 et représente l'un des principaux piliers de la croissance future du groupe.





source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Le plus grand hôpital du sud de la Thuringe, le SRH Zentralklinikum de Suhl, a décidé de poursuivre sa collaboration fructueuse avec Spie Deutschland & Zentraleuropa, qui sera ainsi en charge des…

Publié le 21/02/2018

Le titre poursuit son mouvement de repli suite à la cassure d'une ligne de tendance haussière qui a soutenu les cours de février 2017 à janvier 2018. Du côté des indicateurs techniques, les…

Publié le 21/02/2018

Objectif rehaussé à 190 euros

Publié le 21/02/2018

Jeu disponible en mars...

Publié le 21/02/2018

La justice transalpine pourrait finalement avoir à trancher...

CONTENUS SPONSORISÉS