En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-
5 304.50
-
SBF 120 PTS
4 258.26
-
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
-1.24 %
1.134
-0.06 %

APPLE : Bruxelles ouvre une enquête approfondie sur le rachat de Shazam

| AOF | 126 | Aucun vote sur cette news
APPLE : Bruxelles ouvre une enquête approfondie sur le rachat de Shazam
Credits  ShutterStock.com


La Commission européenne a ouvert une enquête approfondie afin d'évaluer le projet d'acquisition de Shazam par Apple au regard du règlement de l'Union européenne sur les concentrations. La Commission craint que la concentration ne réduise le choix qui s'offre aux utilisateurs de services de diffusion de musique en continu.

L'opération envisagée porte sur l'acquisition de Shazam par Apple. Elle combinerait deux acteurs importants et connus du secteur de la musique en ligne, qui exercent principalement leurs activités dans des branches d'activité complémentaires. En particulier, Apple fournit le service de diffusion de musique en continu "Apple Music" qui, au cours des trois dernières années, est devenu le numéro deux en Europe.

Shazam fournit la principale application de reconnaissance musicale pour appareils mobiles dans l'Espace Economique Européen (EEE) et dans le monde entier. Les applications de reconnaissance musicale permettent aux consommateurs de reconnaître la musique sur la base d'un bref échantillon sonore grâce aux micros intégrés dans les appareils mobiles.

À ce stade, la Commission craint qu'à la suite du rachat de Shazam, Apple n'ait accès à des données sensibles sur le plan commercial concernant les clients de ses concurrents pour la fourniture de services de diffusion de musique en continu dans l'Espace économique européen. L'accès à de telles données pourrait permettre à Apple de cibler directement les clients de ses concurrents et de les encourager à choisir Apple Music. En conséquence, les services concurrents de diffusion de musique en continu pourraient se voir désavantagés sur le plan concurrentiel.

De plus, bien qu'à ce stade, Bruxelles ne considère pas Shazam comme un point d'entrée essentiel vers les services de diffusion de musique en continu, elle examinera plus avant si les concurrents d'Apple Music seraient lésés si à l'issue de l'opération, Apple venait à décider que l'application Shazam n'aiguillerait plus ses clients vers eux.

L'opération a été notifiée à la Commission le 14 mars 2018. La Commission dispose à présent de 90 jours ouvrables, soit jusqu'au 4 septembre 2018, pour prendre une décision. L'ouverture d'une enquête approfondie ne préjuge pas de l'issue de la procédure.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

WISeKey Cybersécurité enregistre une croissance de plus de 60 % par rapport à la même période l'année dernière en raison d'un nombre croissant d'entreprises…

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom