En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 174.97 PTS
+0.04 %
5 169.00
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 144.31
+0.08 %
DAX PTS
11 711.15
-0.56 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+0.00 %
1.156
-0.05 %

ALLIANZ tourne le dos au charbon

| AOF | 174 | Aucun vote sur cette news
ALLIANZ tourne le dos au charbon
Credits  ShutterStock.com


Allianz a annoncé son intention de soutenir activement la transition mondiale vers une économie à faible émission de carbone au cours des décennies à venir. D'ici à 2040, l'assureur va progressivement éliminer tout investissement pour compte propre dans des entreprises du secteur du charbon ainsi que ses polices d'assurance couvrant les risques associés au charbon. Par ailleurs, la groupe va réduire l'empreinte carbone de ses opérations d'ici à 2040, notamment en augmentant la part des énergies renouvelables dans l'électricité qu'elle consomme.

La stratégie climatique a pour but de garantir la prise en compte de l'objectif de 2°C dans toutes les activités concernées du groupe Allianz. En collaboration avec ses partenaires scientifiques, économiques et de la société civile, au sein de l'initiative à but non lucratif Science Based Targets (SBTi), Allianz va formuler des méthodes et des objectifs sous-jacents d'ici la fin de l'année. Cette stratégie s'appuie sur une approche ESG bien établie (environnement, responsabilité sociale, gouvernance d'entreprise).

"Le changement climatique est source de risques économiques et sociaux considérables. Il affecte déjà des millions de personnes aujourd'hui," a expliqué le PDG d'Allianz SE, Oliver Bäte.

En ce qui concerne l'investissement des primes de ses clients, Allianz a intégré à ses objectifs à long terme la structuration de ses placements négociables dans les secteurs à forte intensité de carbone afin qu'ils aient un impact neutre sur le climat. Les entreprises qui n'arrivent pas à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre conformément à l'objectif de 2°C dans les décennies à venir seront progressivement exclues du portefeuille. Cette approche sera mise en oeuvre grâce à un dialogue actif avec les entreprises.

Dans le domaine de l'assurance IARD, Allianz cessera avec effet immédiat de proposer des solutions d'assurance aux centrales au charbon ou aux mines de charbon individuelles, qu'elles soient en activité ou en projet. Les sociétés qui produisent de l'électricité à partir de plusieurs sources, comme le charbon, d'autres combustibles fossiles ou des énergies renouvelables, continueront d'être assurées et feront l'objet d'un examen individuel sur la base de critères ESG.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

En repli de 3,77% à 62,58 euros, Danone accuse la plus forte baisse du CAC 40 malgré une croissance organique de 1,4% au troisième trimestre, supérieure au consensus qui la donnait à 1,2%. Les…

Publié le 17/10/2018

Par courrier reçu le 16 octobre 2018 par l'AMF, la société BlackRock, Inc...

Publié le 17/10/2018

IBM a présenté des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre, mais des revenus décevants. Le géant informatique a enregistré un bénéfice net en repli de 1% à 2,7 milliards de…

Publié le 17/10/2018

Par courrier reçu le 17 octobre 2018 par l'AMF, la société Polaris Capital Management, LLP (Boston, Massachusetts, Etats-Unis), agissant pour le...

Publié le 17/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre rebondit après avoir consolidé sur la zone des 77.2 euros qui fait désormais office de support à court terme. Du côté des indicateurs techniques, le titre…