5 302.17 PTS
+0.23 %
5 288.5
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.27 %
DAX PTS
12 470.49
-0.14 %
Dowjones PTS
25 034.91
+0.28 %
6 826.62
+0.69 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

AIRBUS, ROLLS-ROYCE et SIEMENS s'associent dans l'électrique

| AOF | 127 | Aucun vote sur cette news
AIRBUS, ROLLS-ROYCE et SIEMENS s'associent dans l'électrique
Credits Degtyaryov andrey  ShutterStock.com


Airbus, Rolls-Royce et Siemens ont formé un partenariat qui vise à développer à court terme un démonstrateur de vol qui constituera un pas en avant important dans la propulsion hybride électrique pour les avions commerciaux.

Le démonstrateur de technologie hybride électrique E-Fan X devrait prendre son envol en 2020 après une campagne d'essais au sol, provisoirement sur un banc d'essai BAe 146, avec un des quatre moteurs à turbine à gaz remplacé par un moteur électrique de deux mégawatts. Des dispositions seront prises pour remplacer une deuxième turbine à gaz par un moteur électrique une fois que la maturité du système aura été prouvée.

Le démonstrateur E-Fan X explorera les défis des systèmes de propulsion de haute puissance, tels que les effets thermiques, la gestion de la poussée électrique, l'altitude et les effets dynamiques sur les systèmes électriques et les problèmes de compatibilité électromagnétique. L'objectif est de pousser et de mûrir la technologie, la performance, la sécurité et la fiabilité permettant des progrès rapides sur la technologie électrique hybride. Le programme vise également à établir les exigences pour la future certification des avions à propulsion électrique tout en formant une nouvelle génération de concepteurs et d'ingénieurs pour rapprocher les avions commerciaux hybrides électriques de la réalité.

Dans le cadre du programme E-Fan X, Airbus, Rolls-Royce et Siemens apporteront chacun leur expérience et leur savoir-faire dans leurs domaines d'expertise respectifs.

Airbus sera responsable de l'intégration globale ainsi que de l'architecture de commande du système de propulsion hybride électrique et des batteries, et de son intégration aux commandes de vol.

Rolls-Royce sera responsable du moteur turbo-arbre, du générateur de deux mégawatts et de l'électronique de puissance. En collaboration avec Airbus, Rolls-Royce travaillera également sur l'adaptation du ventilateur à la nacelle existante et au moteur électrique Siemens.

Siemens fournira les deux moteurs électriques de mégawatt et leur unité de contrôle électronique de puissance, ainsi que l'onduleur, le convertisseur DC / DC et le système de distribution d'énergie. Ceci vient s'ajouter à la collaboration entre Airbus et Siemens, lancée en 2016, qui vise le développement et la maturation de divers composants de systèmes de propulsion électrique et leur démonstration terrestre dans diverses classes de puissance.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Technicolor a essuyé une perte nette de 173 millions d'euros contre une perte de 26 millions d'euros, un an plus tôt. Elle comprend une dépréciation comptable de 113 millions d’euros des actifs…

Publié le 21/02/2018

Pour l'année 2017, le chiffre d'affaires de Median Technologies s'élève à 7,69 millions d'euros, en hausse de 21%. La prise de commandes nette s'élève à 14,69 millions, alimentant un carnet de…

Publié le 21/02/2018

Vallourec a accusé au quatrième trimestre 2017 une perte nette de 164 millions d'euros, contre une perte de 183 millions d'euros au quatrième trimestre 2016. Le résultat brut d'exploitation est…

Publié le 21/02/2018

EOS imaging a annoncé la première installation d'un système EOS au sein du groupe Asklepios, deuxième groupe hospitalier privé en Allemagne. Le système EOS est disponible à l'hôpital Asklepios…

CONTENUS SPONSORISÉS