En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
-
5 457.0
-
SBF 120 PTS
4 365.94
-
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+1.05 %
1.178
+0.05 %

AGENCES PUB AMERICAINES : 2018 s'annonce encore difficile, prévient Jefferies

| AOF | 194 | Aucun vote sur cette news
AGENCES PUB AMERICAINES : 2018 s'annonce encore difficile, prévient Jefferies
Credits  ShutterStock.com


Les Etats-Unis pourraient bien être l'année prochaine le trou noir du secteur de la publicité, si l'on en croit le pessimisme manifesté par Jefferies à l'encontre des agences américaines. Le bureau d'études a abaissé de 2,4 à 0,9% sa prévision de croissance organique pour Omnicom et Interpublic (IPG) sur leur marché domestique, anticipant dans le même temps une mise sous pression de leurs marges.

Le net ralentissement aux Etats-Unis se répercutera sur la performance globale des agences américaines dont la croissance organique totale (USA + international) est désormais attendue par Jefferies à 1,7% contre une précédente estimation à 2,6% et un consensus à 2,9%.

Les agences américaines vont en fait évoluer en 2018 dans un environnement de plus en plus compliqué marqué par une concurrence accrue et la nécessité, pour y faire face, de se montrer particulièrement généreux afin de retenir les talents. D'autre part, des secteurs comme les télécoms ou la distribution pourraient se montrer plus prudents dans leur communication et ainsi baisser leurs budgets médias.

Jefferies a finalement abaissé de 2,4% à 1,6% sa prévision de croissance organique 2018 pour IPG avec une marge opérationnelle de 12,5%. De son côté, Omnicom pourrait voit sa croissance atterrir à 1,8%, contre une précédente prévision de 2,8%, avec une marge de 14,3%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/09/2018

Troisième séance consécutive de rebond...

Publié le 20/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/09/2018

La remontée des taux obligataires (0,8% pour le 10 ans français) favorise légèrement les banques

Publié le 20/09/2018

Le CAC40 repasse au-dessus des 5...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...