En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 092.33 PTS
-0.07 %
5 096.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 075.65
-0.05 %
DAX PTS
11 584.16
+0.52 %
Dowjones PTS
25 339.99
+0.00 %
7 157.21
+0.00 %
1.159
+0.28 %

AB INBEV suspecté par Bruxelles de pratiques anticoncurrentielles en Belgique

| AOF | 201 | Aucun vote sur cette news
AB INBEV suspecté par Bruxelles de pratiques anticoncurrentielles en Belgique
Credits Javen  ShutterStock.com


La Commission européenne a informé AB InBev qu'elle considérait, à titre préliminaire, que l'entreprise avait abusé de sa position dominante sur le marché belge de la bière en empêchant l'importation de ses bières Jupiler et Leffe en Belgique à partir des Pays-Bas et de la France, où ces produits sont moins chers. L'existence d'une concurrence effective est importante pour permettre au consommateur européen de tirer pleinement parti du marché intérieur.

La présente affaire constitue un exemple des efforts déployés par la Commission pour garantir une concurrence effective à tous les niveaux de la chaîne de valeur, des agriculteurs aux consommateurs, en passant par les producteurs et les distributeurs.

Mme Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, a déclaré à cet égard: "Les consommateurs belges ont sans doute dû payer plus cher pour acheter leurs bières favorites. Selon nos conclusions préliminaires, AB InBev a pu délibérément empêcher l'importation en Belgique de bières moins chères à partir de la France et des Pays-Bas, au détriment des consommateurs belges. De telles pratiques contreviendraient aux règles de concurrence de l'UE, car elles privent les consommateurs des avantages du marché unique, à savoir un choix plus large et des prix moins élevés. AB InBev a désormais la possibilité de répondre aux inquiétudes que nous avons exposées dans la communication des griefs".

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

Article 223-16 du Règlement Général de l'Autorité des marchés financiers     Date Nombre total d'actions composant le capital social Nombre total de…

Publié le 15/10/2018

Paris, le 15 octobre 2018 - Sodexo, leader mondial des services de Qualité de Vie, publie ce jour l'édition 2018 de son rapport « Sodexo University Trends : Five Trends Set to…

Publié le 15/10/2018

Walt Disney a proposé à la Commission Européenne des concessions afin d'apaiser les inquiétudes et sécuriser son projet de rachat d’actifs de Twenty-First Century Fox, pour 71,3 milliards de…

Publié le 15/10/2018

Des perquisitions seraient en cours aujourd'hui dans les locaux d'Opel en Allemagne, dans le cadre d'une enquête pénale sur les émissions polluantes...

Publié le 15/10/2018

  Villepinte (France), le 15 octobre 2018     Le présent document a pour finalité de présenter les opérations réalisées dans le cadre du programme de…