En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 655.46 PTS
-
5 645.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 461.53
-
DAX PTS
12 468.53
+0.47 %
Dowjones PTS
27 219.52
+0.14 %
7 892.95
-0.31 %
1.108
+0.08 %

Vivendi dément les rumeurs italiennes

| Boursier | 114 | Aucun vote sur cette news

Vivendi a démenti des informations de presse provenant d'Italie selon lesquelles le groupe français aurait pour projet de racheter à la famille...

Vivendi dément les rumeurs italiennes
Credits Reuters

Vivendi a démenti des informations de presse provenant d'Italie selon lesquelles le groupe français aurait pour projet de racheter à la famille Berlusconi sa participation de contrôle dans Mediaset, à un prix supérieur à 3,5 euros par action. Fininvest a affirmé de son côté n'avoir jamais songé à vendre sa participation dans Mediaset, premier groupe de médias en Italie et a réitéré son soutien au projet de création d'une holding aux Pays-Bas, baptisée MediaforEurope (MFE), avec laquelle Mediaset espère pouvoir nouer des alliances avec d'autres diffuseurs européens face à la concurrence de Netflix ou d'Amazon Prime Video...

Rappelons que le groupe Vivendi est monté progressivement au capital de Mediaset pour en devenir le deuxième actionnaire avec une participation de 29%.
Vivendi avait récemment déploré l'adoption d'une résolution relative au projet de fusion de Mediaset dans Media For Europe lors de l'assemblée générale extraordinaire de Mediaset : "La fusion n'est pas créatrice de valeur pour les actionnaires. A travers ses multiples décisions illégales, Mediaset a placé la société dans une situation préjudiciable de grave incertitude juridique. Toutes les décisions prises par Mediaset seront minutieusement examinées", avait expliqué Vivendi début septembre.

Vivendi compte donc utiliser tous les recours juridiques à sa disposition dans toutes les juridictions concernées, tant au niveau national qu'européen, pour contester le projet Media For Europe...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/09/2019

REOF Holding détient plus de plus de 60% du capital...

Publié le 13/09/2019

Orby TV s'appuie sur la couverture en bande Ku d'Eutelsat 117 West A sur les Etats-Unis pour la diffusion de son service de télévision par satellite...

Publié le 13/09/2019

Immobilière Dassault a publié au titre de son premier semestre un résultat net de 11,85 millions d’euros contre 10,68 millions un an plus tôt. Le cash-flow courant (hors variation du BFR)…

Publié le 13/09/2019

Les revenus locatifs du 1er semestre 2019 d'Immobilière Dassault se sont élevés à 10,3 ME, en hausse de 55,2% parrapport au 1er semestre 2018...

Publié le 13/09/2019

Alstom se redresse de 2,2% à 38,29 euros ce vendredi dans un marché actif, après avoir trébuché hier de 4,9% à 37,45 euros à l'annonce des conditions...