Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 528.32 PTS
-0.97 %
6 559.0
-0.52 %
SBF 120 PTS
5 047.42
-1.03 %
DAX PTS
13 626.71
-2.04 %
Dow Jones PTS
34 092.34
-0.17 %
13 555.26
-0.59 %
1.018
+0.15 %

Valneva : la Commission européenne commande finalement 1,25 million de doses de vaccin

| Boursier | 339 | Aucun vote sur cette news

"Nous apprécions que la Commission européenne ait décidé de ne pas résilier l'accord d'achat", commente Valneva...

Valneva : la Commission européenne commande finalement 1,25 million de doses de vaccin
Credits Valneva

La Commission européenne a approuvé un avenant à l'accord d'achat anticipé signé en novembre 2021 pour le vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19 de Valneva, VLA2001. L'avenant sera signé après une période obligatoire de 5 jours pendant laquelle les Etats membres participants peuvent se retirer de cet accord.

Dans le cadre de cet avenant, les Etats membres participants commanderont 1,25 million de doses de VLA2001 en 2022 et auront la possibilité de commander et se faire livrer une quantité identique un peu plus tard cette année. Cet avenant résulte de discussions ayant fait suite à l'avis d'intention de la Commission européenne de mettre fin à l'accord initial d'achat de VLA2001 en 2022 avec des doses optionnelles en 2023.

Les premières doses du vaccin seront livrées dans les semaines à venir aux Etats membres participant à l'accord amendé : Allemagne, Autriche, Danemark, Finlande et Bulgarie.

Valneva conservera des stocks en vue d'un éventuel approvisionnement supplémentaire des Etats membres si la demande augmente, et s'efforcera parallèlement de vendre environ 8 à 10 millions de doses sur les marchés internationaux. La durée de conservation du vaccin VLA2001 devant prochainement atteindre 24 mois, la société prévoit de déployer ces doses dans les six à douze prochains mois.

"Nous apprécions que la Commission européenne ait décidé de ne pas résilier l'accord d'achat, même si nous estimons que le volume des commandes ne reflète pas l'intérêt manifesté par les citoyens Européens. Malgré cela, nous avons décidé de conclure cet avenant afin de rendre notre vaccin disponible aux Européens qui l'attendent. Alors que la pandémie était en recul, la dernière vague de COVID-19 en Europe souligne clairement le besoin d'alternatives vaccinales contre la COVID-19. 15% des Européens de plus de 18 ans ne sont pas encore vaccinés, et nous continuons à recevoir des messages d'Européens qui attendent une technologie vaccinale plus traditionnelle", commente Thomas Lingelbach, Directeur Général (CEO) de Valneva.

Compte tenu de la réduction du volume des commandes des Etats membres, Valneva est en train de ré-évaluer son programme contre la COVID-19 ainsi que les activités liées à celui-ci. Valneva poursuit ses discussions sur d'éventuels accords supplémentaires d'approvisionnement et de financement avec différents pays dans le monde. Valneva n'investira dans le développement futur de son vaccin contre la COVID-19 ou d'un vaccin de deuxième génération, que si elle parvient à un accord avec des clients potentiels et reçoit les financements nécessaires au cours de l'été.

Valneva ne s'attend pas à des contraintes de trésorerie immédiates après ce changement de volume de commandes de la Commission européenne et estime que son chiffre d'affaires 2022 pourrait encore atteindre le bas de la fourchette de sa prévision de chiffre d'affaires communiquée précédemment, grâce à la reconnaissance de certains revenus liés aux contrats de fourniture avec la Commission européenne et le Royaume-Uni.

Compte tenu de l'avenant à l'accord d'achat anticipé, Valneva a suspendu la production de VLA2001, et est en train d'évaluer les actifs liés à son vaccin contre la Covid-19 au regard d'une éventuelle dépréciation. La société fera un point plus détaillé sur ses projets et ses perspectives financières lors de la publication des résultats du premier semestre, le 11 août.

Développement du vaccin contre la maladie de Lyme

En parallèle, Valneva continue à faire progresser le développement de ses deux candidats vaccins en phase de développement avancé : son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, développé en partenariat avec Pfizer, qui devrait entrer en étude clinique de Phase 3 au 3e trimestre 2022, et son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, pour lequel la société prévoit de commencer à soumettre la demande d'autorisation de mise sur le marché à l'agence de santé américaine FDA au second semestre 2022.

Valneva travaille également activement sur l'ajout de nouveaux candidats vaccins à son portefeuille clinique, que ce soit par l'avancée de ses propres candidats précliniques ou par l'acquisition éventuelle de programmes externes à Valneva.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/08/2022

Le montant global de la transaction financée en numéraire est de 135 ME...

Publié le 17/08/2022

Abivax SA a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’administration. Le Dr Philippe Pouletty, fondateur d’Abivax et Président du Conseil d’administration depuis sa…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2022

Les revenus locatifs bruts de CBo Territoria progressent de +6,3% à 11,8 ME...

Publié le 17/08/2022

Le CAC40 rompt sa série de cinq séances consécutives de hausse...

Publié le 17/08/2022

Contrairement aux récents résultats de Home Depot ou de Walmart qui avaient animé un peu la séance du 16 août à Wall Street, ceux de Target, la chaîne de magasins discount, ont alimenté le…

Publié le 17/08/2022

Vente du Turbo Illimité PUT VALEO P371T à 0,36 EUR (+20 %) Analyse :VALEO a poursuivi sa phase corrective après le test de la résistance majeure à 21,90 EUR. Les cours sont…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne