En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Société Générale : accord en vue sur la violation d'embargos US

| Boursier | 202 | Aucun vote sur cette news

La banque s'attend à un dénouement du litige dans les prochaines semaines, et s'attend à une amende de l'ordre de 1,2 milliard d'euros.

Société Générale : accord en vue sur la violation d'embargos US
Credits Reuters

Société Générale a indiqué lundi soir être entrée dans "une phase de discussions plus actives" avec la justice américaine dans le dossier du litige concernant la violation d'embargos américains. La banque française espère trouver un accord pour "mettre un terme à ce dossier dans les prochaines semaines", a-t-elle précisé dans un communiqué.

Le litige, lié à des transactions réalisées en dollars impliquant des pays sous sanctions américaines, a fait l'objet d'une provision d'environ 1,2 milliard d'euros dans les comptes de Société générale, une enveloppe incluse dans la provision pour litiges s'élevant au total à 1,43 milliard d'euros, a précisé la banque dans son communiqué.

A ce stade, Société Générale a précisé s'attendre à ce que le montant des amendes dans cette affaire soit presque intégralement couvert par la provision pour litiges allouée à ce dossier, soit 1,2 MdE.

Pus de 2 milliards d'euros d'amendes déjà versés depuis la mi-2017

Début juin, Société Générale avait déjà soldé deux autres litiges avec les autorités américaines et françaises, acceptant de verser 1,3 milliard de dollars (environ 1,1 MdE) dans le cadre de deux dossiers, celui du Libor et de transactions financières avec la Libye.

L'affaire de manipulation du taux interbancaire Libor avait aussi entraîné, sous la pression de la justice américaine, la démission du numéro 2 du groupe, Didier Valet. Dans le dossier libyen, Société générale était accusée d'avoir eu recours entre 2005 et 2009 à des intermédiaires et d'avoir versé des commissions s'apparentant à des pots-de-vin pour placer des produits financiers complexes dans le pays.

A la mi-2017, "Socgen" avait déjà versé 963 million euros pour régler un autre litige avec le fonds souverain libyen LIA (Libyan Investment Authority).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…