En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
+0.00 %

Services numériques : Capgemini s'offre Altran !

| Boursier | 565 | 5 par 1 internautes

Le leader français du conseil et des services informatiques a lancé lundi une OPA amicale sur le spécialiste de l'ingénierie et de la R&D Altran Technologies.

Services numériques : Capgemini s'offre Altran !
Credits Capgemini

Cette vaste opération de rapprochement dans les services numériques promet d'animer la cote parisienne ce mardi ! Capgemini, le géant français du conseil et des services informatiques a ainsi annoncé lundi soir le lancement d'une OPA amicale sur le spécialiste du conseil en ingénierie et de la R&D Altran Technologies, à 14 euros par action, soit une prime de 22% par rapport au cours de clôture d'Altran lundi soir (11,47 euros).

L'opération s'élève à 3,6 milliards d'euros, avant prise en compte de la dette financière nette d'Altran, évaluée à 1,4 MdE, soit 5 MdsE en valeur totale d'entreprise.

L'offre publique d'achat amicale a été validée à l'unanimité par les conseils d'administration des deux sociétés, ont-elle précisé dans un communiqué commun. Capgemini a également précisé qu'il avait déjà signé un accord pour l'acquisition d'un bloc de 11% du capital d'Altran auprès d'actionnaires, via la société d'investissement Apax Partners.

Impact relutif immédiat et synergies à venir

Le nouvel ensemble avoisinera les 17 milliards d'euros de chiffre d'affaires (13,2 MdsE de ventes pour Capgemini en 2018, et 2,9 MdsE pour Altran) et emploiera plus de 250.000 collaborateurs dans le monde.

Les sociétés précisent que ce rapprochement aura un impact immédiatement relutif (positif pour le bénéfice par action: NDLR), évalué à plus de 15% sur le résultat normalisé par action avant mise en oeuvre des synergies. "En 2023, après prise en compte des synergies, la relution devrait dépasser 25%", ont-elles ajouté.

Des activités complémentaires

Créé en 1967 par Serge Kampf, sous le nom de Sogeti, Capgemini s'est hissé en plus de 50 ans au premier rang français des services et de l'ingénierie informatique, puis parmi les leaders mondiaux du conseil avec le rachat en 2000 de la branche Conseil d'Ernst & Young. De son côté, Altran a été fondé en 1982 par Alexis Kniazeff et Hubert Martigny, et employait à la fin 2018 environ 46.700 salariés à travers le monde.

Par leur mariage, les deux groupes entendent donner naissance à "un leader mondial de la transformation digitale des entreprises industrielles et de technologie". Capgemini a souligné les complémentarités des activités des deux groupes. "La complémentarité et la puissance de nos expertises sont des atouts majeurs", a ainsi expliqué Paul Hermelin, le PDG de Capgemini, cité par le communiqué.

Transformation numérique des acteurs industriels

"Cette acquisition va nous permettre de devenir un partenaire stratégique de nos clients, à même de leur permettre de tirer tous les bénéfices du déploiement du cloud, de l'internet des objets, de l'Edge computing , de l'intelligence artificielle et de la 5G".

Les deux sociétés mettent notamment en exergue leurs expertises combinées dans "l'industrie intelligente", à savoir l'accompagnement des acteurs industriels dans leur transformation numérique.

Capgemini et Altran attendent désormais plusieurs autorisations réglementaires avant de mener à bien cette acquisition. Il s'agit notamment du CFIUS, chargé d'analyser les acquisitions d'entreprises aux Etats-Unis, où Capgemini a acquis en 2018 la société LiquidHub, un spécialiste du conseil en transformation digitale, pour environ 400 ME.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…

Publié le 19/07/2019

Les investissements de ce programme pluriannuel concerneront principalement l'amélioration des taux de valorisation des matières traitées

Publié le 19/07/2019

Dietswell se félicite de la validation sans réserve par l'ADEME de l'Etape-Clef Finale du Projet EOLFLOAT...

Publié le 19/07/2019

Lansdowne Partners vient d'augmenter sa position vendeuse

Publié le 19/07/2019

Bourbon signe la hausse de la semaine à Paris à la faveur d'un gain de plus de 30% à 3,91 euros...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d’affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31 900 euros contre 77 300 un an plus tôt. Il provient de la refacturation des frais partagés liés à l’organisation…

Publié le 19/07/2019

Les investissements de ce programme pluriannuel concerneront principalement l'amélioration des taux de valorisation des matières traitées

Publié le 19/07/2019

Le mnémonique deviendra ALUNT