En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 521.71 PTS
-
5 503.00
-
SBF 120 PTS
4 344.59
-
DAX PTS
12 274.57
-0.53 %
Dowjones PTS
26 727.54
+0.03 %
7 723.02
-0.07 %
1.141
+0.10 %

Renault : Rome prêt à prendre une part du futur Renault-Fiat Chrysler

| Boursier | 203 | Aucun vote sur cette news

En cas de fusion entre Fiat Chrysler et Renault, l'Etat italien serait prêt à prendre une participation dans le futur ensemble, a déclaré lundi Matteo Salvini.

Renault : Rome prêt à prendre une part du futur Renault-Fiat Chrysler
Credits Renault

Rome s'intéresse de très près au projet de mariage en négociation entre Renault et Fiat Chrysler Automobile (FCA). Compte tenu de l'importance du secteur automobile dans l'économie italienne, le vice-président du Conseil, Matteo Salvini, a ainsi déclaré lundi que l'Etat italien devrait prendre si nécessaire une participation dans le futur ensemble automobile.

"Contrebalancer la position de l'Etat français"

Prié de dire si Rome devait prendre une participation dans l'entité issue d'une fusion, Matteo Salvini a répondu : "si une présence institutionnelle italienne était requise, il serait absolument de notre devoir de le faire car le secteur automobile est fondamental pour la croissance économique de notre pays".

Plus tôt dans la journée, un parlementaire de la Ligue, le parti d'extrême droite de Matteo Salvini, avait déclaré que le gouvernement italien défendrait les intérêts nationaux dans l'éventualité d'un tel rapprochement et pourrait demander une participation pour contrebalancer la position de l'Etat français.

L'Etat français détient une participation de 15% dans le groupe Renault, qui serait ramenée à environ 7,5% dans le cadre du plan de fusion proposé par Fiat.

Le groupe Renault a confirmé ce lundi matin "avoir reçu une proposition de Fiat Chrysler Automobile concernant une potentielle fusion à 50/50". Le Conseil d'administration du constructeur français, réuni dans la matinée, a ensuite fait savoir qu'il "étudiait avec intérêt l'opportunité d'un tel rapprochement, confortant l'empreinte industrielle du groupe Renault et générateur de valeur additionnelle pour l'alliance".

N-3 mondial avec Fiat Chrysler, mais déjà n-1 avec Nissan et Mitsubishi

L'action Renault a bondi de 12,09% à 56,03$ à Paris, après ces informations, tandis qu'à Tokyo, l'action Nissan Motor a gagné 0,97%. Wall Street étant fermé, l'action Fiat Chrysler Automobile (FCA) n'a pas encore réagi. A l'inverse, l'action PSA Groupe a perdu 3,25%, le groupe étant vu jusqu'ici comme le favori pour un rapprochement avec FCA.

L'opération donnerait naissance au troisième constructeur automobile mondial, derrière Volkswagen et Toyota, avec des ventes annuelles de 8,7 millions de véhicules, permettant d'importants gains d'échelle pour tout investissement réalisé en commun. Toutefois, l'Alliance de Renault, Nissan et Mitsubishi (fondée en 1999 par Carlos Ghosn autour de Renault et Nissan) est elle-même déjà le numéro un mondial du secteur, avec 10,75 millions de véhicules vendus en 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/06/2019

Thierry Bolloré lors d'une conférence de presse au siège de Nissan à Yokohama au Japon, le 12 mars 2019 ( Behrouz MEHRI / AFP/Archives )Après plusieurs jours de bras de fer, Renault a obtenu…

Publié le 20/06/2019

Thierry Bolloré lors d'une conférence de presse au siège de Nissan à Yokohama au Japon, le 12 mars 2019 ( Behrouz MEHRI / AFP/Archives )Après plusieurs jours de bras de fer, Renault a obtenu…

Publié le 20/06/2019

Renault soutiendra la nouvelle gouvernance de Nissan...

Publié le 20/06/2019

Dans le palmarès des produits de Bourse, les Turbos ont été privilégiés par les investisseurs cette semaine. Parmi les actions sous-jacentes, Renault, Tesla et Kering occupent le podium.

Publié le 20/06/2019

Renault, Nissan Motor Co...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/06/2019

Le leader français du conseil et des services informatiques a lancé lundi une OPA amicale sur le spécialiste de l'ingénierie et de la R&D Altran Technologies.

Publié le 24/06/2019

Cette nouvelle émission s'inscrit dans la stratégie de financement du Groupe, visant à garantir une position de liquidité élevée...

Publié le 24/06/2019

Cette opération de Gecina s'inscrit dans la stratégie du Groupe de recentrage de ses activités de bureaux et logements...

Publié le 24/06/2019

La mise en paiement interviendra le 3 juillet...

Publié le 24/06/2019

CETIN est désormais en mesure de vendre en gros des accès Ethernet standards, à haut débit et de qualité opérateur sur VDSL2...