5 409.75 PTS
+1.13 %
5 408.5
+1.24 %
SBF 120 PTS
4 318.59
+1.21 %
DAX PTS
13 266.93
+1.25 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Renault : nouvelle joint-venture en Iran

| Boursier | 172 | Aucun vote sur cette news

Renault a signé une joint-venture avec IDRO, fonds d'investissement et de rénovation de l'industrie en Iran et Parto Negin Naseh Co, importateur des...

Renault : nouvelle joint-venture en Iran
Credits Renault

Renault a signé une joint-venture avec IDRO, fonds d'investissement et de rénovation de l'industrie en Iran et Parto Negin Naseh Co, importateur des produits de Renault en Iran.

Cette joint-venture, dont Renault sera l'actionnaire majoritaire, avec néanmoins une première période de contrôle conjoint avec IDRO et Parto Negin Naseh, intègrera d'une part, un centre d'ingénierie et d'achats qui favorisera le développement des fournisseurs locaux, et d'autre part une usine d'une capacité de production de 150.000 véhicules par an dans un premier temps, qui s'ajoutera aux capacités existantes du Groupe dans le pays de 200.000 véhicules. Les premiers véhicules produits dans cette usine seront le nouveau Symbol et le nouveau Duster.

En plus de l'usine de véhicules annoncée en septembre 2016, il est prévu une usine de moteurs d'une capacité de 150.000 unités par an.

Le site industriel est situé à Saveh, à 120 km de Téhéran. Il sera la propriété de la joint-venture qui gèrera le site.

Cet accord prend également en compte le développement d'un réseau de distribution exclusif Renault en complément du réseau actuel de Negin Khodro.

La joint-venture avec les partenaires historiques SAIPA et Iran Khodro continuera à produire et à distribuer la gamme actuelle : Tondar, Tondar pick-up, Sandero et Sandero Stepway, et ceci indépendamment du démarrage de cette la nouvelle JV.

L'entrée en vigueur et la finalisation de la transaction restent soumises à certaines conditions suspensives, notamment liées à l'obtention d'approbations réglementaires, la constitution de la nouvelle société et la préparation des actifs industriels du projet. Les parties envisagent une réalisation effective vers le 30 octobre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Le consortium prévoit de pomper à terme 600.000 barils chaque jour...

Publié le 18/12/2017

110,40 euros dans le viseur

Publié le 18/12/2017

9ème année consécutive...

Publié le 18/12/2017

L'analyste a fait entrer le dossier parmi ses valeurs préférées...

Publié le 18/12/2017

'Call of Duty : World War II' d'Activision Blizzard sur PS4 reste en première place...

CONTENUS SPONSORISÉS