En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 376.39 PTS
+0.16 %
5 369.5
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 239.85
+0.07 %
DAX PTS
12 069.81
-0.22 %
Dowjones PTS
26 089.61
+0.00 %
7 479.11
+0.00 %
1.123
+0.23 %

Renault : Fiat Chrysler aurait retiré son offre! (Wall Street Journal')

| Boursier | 117 | Aucun vote sur cette news

L'information a fait chuter das la nuit le cours de FCA de 4,6% dans les cotations post-séance à Wall Street.

Renault : Fiat Chrysler aurait retiré son offre! (Wall Street Journal')
Credits Reuters

Le groupe italo-américain Fiat Chrysler Automobiles (FCA) aurait retiré son offre de fusion faite à Renault, selon le 'Wall Street Journal'. Cette information, publiée tard mercredi soir, a fait chuter le cours de FCA de 4,6% dans les cotations post-séance à Wall Street.

Selon le 'WSJ', l'allié japonais de Renault, Nissan Motor, actionnaire à 15% du constructeur automobile français, aurait refusé de soutenir l'opération, faisant capoter le projet.

Plus tôt dans la soirée, des sources citées par 'Reuters' avaient indiqué que le conseil d'administration de Renault, réuni mercredi soir pour la 2ème fois en 24 heures, avait trouvé un accord provisoire avec l'Etat français sur les termes du projet de fusion.

Selon deux sources citées par 'Reuters', l'Etat français, principal actionnaire de Renault avec une participation de 15%, a bataillé pour renforcer son influence sur l'entité qui naîtra de la fusion, pour obtenir davantage de garanties sur l'emploi et pour améliorer les termes de la proposition de FCA pour les actionnaires de Renault, en échange de son feu vert à une opération à 30 milliards d'euros qui doit donner naissance au troisième groupe automobile mondial.

Paris exigerait notamment des garanties contre tout déséquilibre dans la gouvernance, qui ferait à long terme courir le risque de voir la marque au losange passer sous pavillon italien.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/06/2019

Sanofi va-t-il encore tailler dans ses effectifs ? Alors que la direction du laboratoire a convoqué le CSEC ce mercredi pour discuter de la...

Publié le 17/06/2019

Dans le cadre de leurs stratégies d’innovation, Daher, Airbus et Safran annoncent leur collaboration pour la conception et le développement d’EcoPulse, un démonstrateur à propulsion hybride…

Publié le 17/06/2019

Alibaba propose un fractionnement d'actions à raison d'une action pour huit avant son projet de cotation secondaire à Hong Kong. Le but est d'améliorer la liquidité. La proposition sera discutée…

Publié le 17/06/2019

Le directeur financier de la maison de luxe a réaffirmé "de la manière la plus ferme et solennelle qu'aucune mise en Bourse ou cession n'est envisagée"...

Publié le 17/06/2019

Dassault Aviation et Airbus ont remis une offre conjointe aux gouvernements français et allemand pour la Phase initiale de démonstration du Système de...