Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 569.26 PTS
-0.04 %
5 564.0
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 406.81
+0.04 %
DAX PTS
13 301.52
+0.09 %
Dow Jones PTS
29 872.47
-0.58 %
12 152.22
+0. %
1.190
-0.08 %

PSA Groupe : nouvelle étape en vue de la fusion avec Fiat Chrysler

| Boursier | 888 | 4 par 1 internautes

Le rapprochement de 50 milliards de dollars tant attendu entre PSA et FCA se précise...

PSA Groupe : nouvelle étape en vue de la fusion avec Fiat Chrysler
Credits Reuters

Le rapprochement de 50 milliards de dollars tant attendu entre PSA et FCA se précise. La nouvelle avancée concerne cette fois Fiat Chrysler Automobiles, qui vient de s'accorder avec le syndicat United Auto Workers (UAW). L'accord de principe porte sur une convention collective de 4 ans incluant un engagement d'investissement de FCA chiffré à 9 milliards de dollars accompagné des créations de 7.900 emplois sur les quatre ans. 4,5 milliards doivent comme annoncé être investis dans cinq usines et générer 6.500 postes. Le projet d'accord doit être ratifié par les membres de l'UAW. Le syndicat avait déjà scellé des accords similaires avec Ford GM.

Rappelons que les représentants du personnel siégeant au comité de groupe européen de PSA avaient quant à eux approuvé mardi le projet de fusion entre PSA et Fiat Chrysler Automobile (FCA). Le projet de fusion a été "approuvé par une très large majorité des représentants des salariés", a indiqué à l'agence 'AFP' Patrick Michel (FO), secrétaire du comité de groupe européen. Cependant, la CGT a rendu un avis défavorable et l'IG Metall (syndicat allemand de la métallurgie) ne s'est pas prononcé, estimant ne pas avoir assez d'informations sur le projet. Les autres organisations syndicales, soit 15 sur 17, ont donné un avis favorable au projet, a précisé Anh-Quan Nguyen (CFE-CGC), membre de ce comité, cité par l''AFP'. Le comité de groupe européen a réuni les 28 représentants des 150.000 salariés européens de Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall. Son avis est consultatif, mais l'adhésion du personnel au projet ne peut être qu'une bonne nouvelle pour la direction, qui met les bouchées doubles pour qu'un protocole d'accord en bonne et due forme puisse être signé rapidement entre les deux constructeurs.

Les deux constructeurs comptent signer dans les prochaines semaines un protocole d'accord (Memorandum of understanding). L'agence Reuters citait à ce sujet une note interne. "Un process a été mis en place pour préparer et approuver les conditions définitives de l'opération. L'objectif est de signer un accord qui engagera les deux groupes dans les prochaines semaines", auraient ainsi précisé les deux groupes en début de semaine dernière dans un message aux salariés. Les futurs mariés auraient mis en place neuf groupes de travail thématiques et mobilisé une cinquantaine de personnes afin de préparer la fusion. "Nous avançons rapidement vers notre objectif de réaliser cette première étape d'accord", avait insisté Olivier Bourges, directeur des Programmes et de la stratégie de PSA, cité par l'agence.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/11/2020

Compte tenu d'une performance meilleure que prévue sur la première partie de son exercice, Rémy Cointreau table désormais sur une croissance organique...

Publié le 26/11/2020

Spie remporte le contrat de maintenance du premier parc photovoltaïque flottant de CNR (Compagnie Nationale du Rhône) La division Industrie de SPIE...

Publié le 26/11/2020

Date : 11/26/2020 Sous-jacent : AtoS Produit : Turbo Illimité Best Call 7891T (ISIN : DE000UC1Q4N4). Echéance : Ouverte Barrière désactivante : 60,1000 Stratégie : Achat à 1,647 euros. Le…

Publié le 26/11/2020

McPhy annonce que, suite à la révision trimestrielle des indices de MSCI, la société cotée intégrera l'indice MSCI World Small Cap...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne