5 349.30 PTS
-
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 764.24
+0.94 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Opel-Vauxhall officiellement propriété de Peugeot

| Boursier | 162 | Aucun vote sur cette news

L'accord de rachat a été finalisé ce jour. Le groupe devient numéro deux européen...

Opel-Vauxhall officiellement propriété de Peugeot
Credits Reuters

Ce 1er août est l'occasion de célébrer les noces de Peugeot, Citroën et DS avec Opel et Vauxhall. Le contrat de rachat des activités européennes de General Motors par Groupe PSA est effectif, ont fait savoir les deux constructeurs ce matin. L'acquéreur devient le second groupe européen du secteur, derrière Volkswagen, avec 17% de parts de marché environ. Un plan stratégique est en cours d'élaboration. Les équipes d'Opel et Vauxhall doivent le présenter dans 100 jours. PSA pense pouvoir dégager 1,7 milliard d'euros de synergies par an à terme une fois le mariage consommé. La finalisation du rachat de la division financière de GM Europe attendra en revanche le feu vert des autorités réglementaires. Elle devrait avoir lieu d'ici la fin de l'année.

Une opération à environ 1,8 MdE pour PSA

L'accord avait été signé en mars dernier mais nécessitait la levée de plusieurs conditions suspensives, dont le feu vert de l'antitrust européen, obtenu au début du mois de juillet. La transaction représente 2,2 milliards d'euros et comprend les deux marques, valorisées 1,3 MdE, ainsi que de la filiale de services financiers, pour 0,9 MdE, acquise en partenariat avec BNP Paribas. La valeur de la transaction pour PSA ressort à 1,8 MdE en intégrant la part compensée par BNP Paribas. L'acquéreur espère qu'Opel-Vauxhall redressera à 2% sa marge opérationnelle en 2020, puis la portera à 6% en 2026. Un cash-flow libre positif est envisagé dès 2020. Le montage avait été bien accueilli par la communauté financière, qui pense que Peugeot peut réussir là où GM a échoué.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS