5 522.25 PTS
-0.08 %
5 516.0
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 414.89
-0.12 %
DAX PTS
13 423.16
-0.08 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.00 %
Nikkei PTS
23 816.33
+0.03 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Natixis prend le contrôle de Dalenys

| Boursier | 160 | Aucun vote sur cette news

Une OPA bientôt lancée

Natixis prend le contrôle de Dalenys
Credits Reuters

Natixis, à travers sa filiale à 100% Natixis Belgique Investissements, a bouclé l'acquisition de 50,04% des actions de Dalenys auprès des actionnaires principaux de Dalenys, à savoir la société Saint-Georges Finance et le fondateur de Dalenys, Jean-Baptiste Descroix-Vernier. Un accord relatif à cette cession avait été annoncé le 26 juin 2017. L'ensemble des conditions suspensives relatives à cet accord ayant été remplies, la cession est intervenue le 26 octobre 2017. Le prix d'acquisition s'élève à 9 euros par action.

En parallèle, Dalenys a été informée d'un accord conclu entre Natixis, à travers sa filiale à 100% Natixis Belgique Investissements, et des managers du groupe Dalenys, portant sur l'acquisition des actions de Dalenys détenues par ces derniers, ce au même prix d'acquisition de 9 EUR par action. A l'issue de cette acquisition, Natixis détiendra 54,26% des actions et 61,31% des droits de vote de Dalenys (Natixis ayant par ailleurs acquis les parts bénéficiaires avec droit de vote détenues par Jean-Baptiste Descroix-Vernier).

A l'occasion de cette opération, une série de changements sont intervenus au sein du conseil d'administration de Dalenys, avec le départ de 5 administrateurs et leur remplacement par des représentants de Natixis. Saint-Georges Finance, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Corinne Chatal, Jean-Marie Messier et Gilles Lioret quittent le conseil et sont remplacés par Catherine Fournier, Jean-Luc Thérond, Didier Darmouni, Teresa Mora Grenier et Banel Kane. Thibaut Faurès Fustel de Coulanges, Directeur Général de Dalenys, continuera à siéger au conseil, de même que les trois administrateurs indépendants actuels. Catherine Fournier (Directeur Général de Natixis Payment Solutions) prend la présidence du conseil d'administration.

Conformément à la réglementation boursière belge, Natixis Belgique Investissements lancera prochainement une offre publique d'acquisition obligatoire sur l'ensemble des actions de Dalenys qu'elle ne détient pas encore, au prix de 9 euros par action.

Dalenys annonce par ailleurs avoir cédé son pôle Telecom au groupe Digital Virgo. L'entité cédée s'intègre pleinement dans la stratégie de croissance du groupe Digital Virgo, en venant renforcer son pôle Business Solutions. Le pôle Télécom bénéficie ainsi d'un cadre de reprise optimal et de perspectives favorables au développement de ses activités. Cette cession était un préalable à l'acquisition par Natixis de la participation des actionnaires principaux de Dalenys.

Ce rapprochement naturel va permettre à Dalenys de passer à une nouvelle étape de développement. Dalenys a réussi en quelques années à devenir la première Fintech française, avec une offre technologique performante qui a séduit les plus grands eCommercants et les marchands ayant des points de vente physique, tels qu'Oscaro, Burger King - Quick, Made.com, Interflora, AlloPneus, lastminute.com ou bien encore Winamax.

Ensemble, Natixis et Dalenys se trouvent désormais en capacité d'accompagner les grands commerçants européens sur leurs problématiques cross border, leurs projets de marketplace ou de gestion des ventes omnicanales.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

Vivendi saura le 4 juillet ce qu'il advient de son appel de la décision de l'AGCOM (autorité italienne de régulation des télécoms) aux termes de laquelle elle estime que le groupe français ne…

Publié le 22/01/2018

Le groupe a trois ans de production devant lui...

Publié le 22/01/2018

Avec Bioverativ

Publié le 22/01/2018

ATR, une co-entreprise entre Airbus et Leonardo, a enregistré en 2017, 113 commandes fermes d'appareils, assorties de 40 options. Ce chiffre représente le triple des commandes de l’an passé (36),…

Publié le 22/01/2018

Le groupe discute avec des fonds d'investissement...

CONTENUS SPONSORISÉS