5 391.64 PTS
+0.21 %
5 391.00
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 318.18
+0.23 %
DAX PTS
12 567.42
-0.19 %
Dowjones PTS
24 664.89
-0.34 %
6 774.89
-0.85 %
Nikkei PTS
22 191.18
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Michelin acquiert deux spécialistes du contrôle de pression des pneus agricoles

| Boursier | 194 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a l'ambition de devenir numéro un mondial des CTIS...

Michelin acquiert deux spécialistes du contrôle de pression des pneus agricoles
Credits Reuters

Michelin a racheté deux petites entreprises européennes pour renforcer ses positions dans le domaine du contrôle de la pression des pneus agricoles, dont le groupe compte devenir le numéro un mondial. L'allemande PTG (12 salariés) et la française Téléflow (39 salariés) vont grossier les rangs du pneumaticien pour des montants qui n'ont pas été révélés mais qui sont très modestes à l'échelle du groupe. Le marché du contrôle des pneus (CTIS, pour "Central Tyre Inflation Systems") est en plein essor. Michelin propose des solutions permettant aux agriculteurs d'adapter le gonflage aux conditions du terrain et de la météorologie, pour un meilleur rendement des équipements et une préservation accrue des sols. Le groupe dispose désormais d'une expertise sur la totalité du cycle du pneu agricole. Il propose désormais "une solution complète pour les agriculteurs, gérant tous les aspects des pneus et de leur interaction avec le sol, que ce soit en champs ou sur route, et qui, en fin de compte, aidera les agriculteurs à maximiser leurs rendements, leur efficacité et leur performance économique", a souligné Emmanuel Ladent, le président de la ligne produits agricoles de l'équipementier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2018

Le réexamen du dossier conduira le CHMP à donner une seconde opinion en juillet 2018...

Publié le 19/04/2018

L'ambition de Groupe Open est d'intégrer à nouveau en 2018, plus de 1.000 nouveaux collaborateurs...

Publié le 19/04/2018

Stellenbosch Vineyards représentait en 2017 un chiffre d'affaires de 13,5 ME...

Publié le 19/04/2018

Ces contrats sont dédiés au domaine naval...

Publié le 19/04/2018

Le chiffre d'affaires 2018 budgété pour cette activité était de 7,7 ME...