5 614.51 PTS
-
5 546.0
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 475.40
-
DAX PTS
13 077.72
-0.28 %
Dowjones PTS
24 715.09
+0.00 %
6 866.25
-0.51 %
Nikkei PTS
22 959.71
+0.13 %

Medias : TF1 assigne Orange pour qu'il cesse de diffuser ses chaînes

| Boursier | 156 | Aucun vote sur cette news

Orange a indiqué mardi avoir reçu une assignation en justice du groupe TF1, qui lui demande de cesser de diffuser ses chaînes faute de contrat.

Medias : TF1 assigne Orange pour qu'il cesse de diffuser ses chaînes
Credits Reuters

C'est une nouvelle étape du conflit commercial qui oppose Orange à TF1 au sujet de diffusion des chaînes du second par le premier. Orange a indiqué mardi soir avoir reçu, le 1er février, une "assignation de TF1" en justice pour que l'opérateur cesse de diffuser ses chaînes. TF1 s'est refusé à tout commentaire et n'a pas voulu confirmer cette assignation.

Le groupe télévisé n'a pas réussi à se mettre d'accord avec l'opérateur historique à l'échéance du 31 janvier sur le montant d'un nouveau contrat de diffusion de ses chaînes. TF1 avait annoncé le 1er février avoir suspendu la fourniture à l'opérateur historique de son service de télévision de rattrapage, ou "replay", MYTF1. Il exige aussi qu'Orange cesse de commercialiser ses chaînes (TF1, TMC, TFX (ex-NT1), TF1 Séries Films (ex-HD1) et LCI) sur les box de ses clients...

"TF1 a décidé de rompre unilatéralement les discussions, de notre côté nous sommes toujours disposés à un dialogue constructif dans l'intérêt des téléspectateurs", a déclaré mardi un porte-parole d'Orange à l'agence 'AFP'. Techniquement, la décision de couper le signal des chaînes TF1 incombe à Orange, mais l'opérateur n'a pas précisé s'il se préparait à prendre cette mesure.

Les négociations patinent aussi avec Free et Canal+

TF1 est jusqu'ici parvenu à trouver un terrain d'entente avec SFR et Bouygues Telecom (avec qui il partage la même maison mère), qui ont accepté de payer pour la diffusion des programmes du groupe de télévision en échange d'une offre enrichie.

En revanche, des négociations difficiles sont encore en cours avec Free (Iliad) et Canal+ (Vivendi). Le PDG de Free, Maxime Lombardini, a affirmé dans une interview publiée mardi par 'Le Figaro' que "les demandes de TF1 sont extravagantes ! Les discussions sont au point mort. Je suis pessimiste pour la suite", a-t-il ajouté.

De son côté, Maxime Saada, le directeur général de Canal+, s'est dit prêt à couper le signal des programmes de TF1 si le conflit perdurait. Dans une interview au 'JDD' publiée en ligne le 2 février, il a affirmé que "le groupe TF1 profite indûment de sa puissance pour exiger des opérateurs qui diffusent ses chaînes gratuites, des sommes astronomiques, à hauteur de 100 millions d'euros au total, dont plusieurs dizaines de millions pour le seul groupe Canal+", a-t-il protesté.

Pour l'instant, le CSA estime qu'il n'a pas à intervenir dans le cadre d'accords commerciaux entre deux acteurs privés, tant que TF1 reste disponible sur la TNT gratuite. Quant au ministère de l'Economie, il "souhaite un dialogue entre les deux entreprises au bénéfice des téléspectateurs", selon un porte-parole.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/05/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévue par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

Publié le 18/05/2018

Le démarrage du plan Dimension 2020 commence à porter ses fruits...

Publié le 18/05/2018

A l'issue de l'opération, le FCPE Eiffage Actionnariat Relais 2018 détiendra 1,93% du capital...

Publié le 18/05/2018

L'assemblée a pris acte de la démission de son poste d'administrateur de Christian de Longevialle...

Publié le 18/05/2018

Paris, France - le 18 mai 2018 CGG annonce que l'homologation de son plan de sauvegarde par le Tribunal de commerce de Paris le 1er décembre 2017 a été confirmée par un arrêt…