En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 045.99 PTS
+0. %
6 062.00
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 761.21
-
DAX PTS
13 555.87
-
Dow Jones PTS
29 196.04
-0.52 %
9 166.63
+0. %
1.108
+0. %

Mariage PSA-FCA : la famille Peugeot et la BPI demanderaient de garanties

| Boursier | 373 | 5 par 1 internautes

Deux des principaux actionnaires de PSA Groupe, la famille Peugeot et la banque publique BPI, auraient demandé des assurances sur la gouvernance du nouvel ensemble en cas de départ de Carlos Tavares.

Mariage PSA-FCA : la famille Peugeot et la BPI demanderaient de garanties
Credits Société PSA

Deux des principaux actionnaires de PSA Groupe, la famille Peugeot et la banque publique BPI, ont demandé des assurances sur la gouvernance du nouvel ensemble qui naîtra de la fusion avec le groupe italo-américain Fiat Chrysler Automobile (FCA), selon des sources citées vendredi par l'agence 'Reuters'.

Les Peugeot et la BPI veulent des garanties que le schéma de gouvernance initial survive au PDG Carlos Tavares, si celui-ci quittait le groupe. Toutefois, rien n'indique à ce stade que la demande de clarification des actionnaires du groupe français puisse être considérée comme un obstacle à la signature d'un accord.

"La composition finale du tour de table à Amsterdam fait un peu débat", a dit une des sources à l'agence de presse. "La famille Peugeot et BPI, notamment, craignent que PSA ne perde son déséquilibre favorable si quelque chose arrive à Carlos Tavares".

Les discussions se poursuivront tout le week-end

Le rapprochement prévoit que les deux constructeurs se partagent la direction du futur groupe et que leurs actionnaires détiennent respectivement 50% du capital de la nouvelle entité. Mais les actionnaires de PSA disposeront d'un avantage au conseil, avec un siège de plus que leurs homologues de FCA revenant à Carlos Tavares, également appelé à devenir, pour une durée initiale de cinq ans, directeur général du groupe fusionné.

Les discussions vont durer tout le week-end pour tenter de finaliser les derniers sujets en suspens et présenter le MoU au conseil de surveillance de PSA mardi prochain, ont précisé ces sources. Jeudi, des sources proches des deux constructeurs, citées par 'Bloomberg', affirmaient les deux groupes comptaient signer le MoU la semaine prochaine.

PSA Groupe et Fiat Chrysler ont officialisé le 31 octobre leur projet de fusion entre égaux, qui donnera naissance au 4e groupe automobile mondial. Depuis, ils travaillent d'arrache-pied pour signer un protocole d'accord (MoU) qu'ils souhaitent finaliser d'ici à la fin de l'année.

Dongfeng pourrait réduire sa participation pour satisfaire Washington

La banque publique BPI détient 12,2% de PSA, à parité avec la famille fondatrice Peugeot et avec le groupe chinois Dongfeng, partenaire de longue date de Peugeot en Chine. La participation de Dongfeng a ému les autorités réglementaires américaines, qui doivent donner leur avis sur l'opération. Le groupe chinois réfléchirait à une réduction de sa participation dans PSA Groupe, ont indiqué récemment des sources citées par 'Reuters'.

Dongfgeng pourrait abaisser sa présence dans la future entité PSA-FCA à un niveau qui soit jugé acceptable par le CFIUS, le comité américain chargé de la validation de certaines transactions impliquant des investissements étrangers aux Etats-Unis.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2020

Depuis le 1er janvier dernier, Alexis Vovk est directeur général Marketing & Services et membre du Comité exécutif de Total, en remplacement de Momar Nguer, atteint par la limite d’âge. « La…

Publié le 22/01/2020

Orpea a annoncé mercredi la cession par son fondateur, le docteur Marian, de sa participation de 6,3%, au prix de 111,85 euros par action, soit une décote de 4,6% par rapport au cours de clôture de…

Publié le 22/01/2020

Alexis Vovk, nouveau directeur général Marketing & Services, est nommé au Comité Exécutif de Total Depuis le 1er janvier 2020, Alexis Vovk est...

Publié le 22/01/2020

C'est un vieux serpent de mer dans les salles de marché...

Publié le 22/01/2020

Patrimoine et Commerce fait état d'une hausse de 7,1% de ses loyers bruts totaux l'an passé à 46,1 millions d'euros...