Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 551.10 PTS
-1.5 %
6 551.00
-1.38 %
SBF 120 PTS
5 138.98
-1.41 %
DAX PTS
15 397.97
-1.13 %
Dow Jones PTS
34 869.37
+0.21 %
15 204.82
-0.81 %
1.168
-0.14 %

Marchés : les valeurs qui souffrent en 2021

| Boursier | 335 | Aucun vote sur cette news

Pendant que le CAC40 affiche une progression de 20%...

Marchés : les valeurs qui souffrent en 2021
Credits Reuters

Place aux mauvais élèves. Après avoir dressé hier la liste des plus belles performances boursières de l'année en cette fin août, petit tour d'horizon des actions qu'il ne valait mieux pas détenir en portefeuille.

Bonnet d'âne sur le SBF120, McPhy abandonne plus de 55% depuis le premier janvier. Après une performance exceptionnelle en 2020, le spécialiste de l'hydrogène connait un millésime 2021 beaucoup plus compliqué. Outre des niveaux de valorisation très élevés, le groupe souffre de retards dans l'exécution de ses projets ainsi que dans les prises de commandes fermes, ce qui in fine pèse sur sa croissance. La mise à la porte du Directeur Général, Laurent Carme, n'a fait qu'accentuer la défiance sur le titre.

Avec une baisse de près de 45%, Atos ne fait guère mieux. Il faut dire que l'entreprise de services du numérique accumule les déboires depuis le début de l'année : avertissement sur résultats, 'réserve' des auditeurs sur deux filiales américaines, grosse acquisition manquée aux Etats-Unis (XC Technology)... La chute de l'action est telle que les rumeurs de rachat, notamment de la part de fonds d'investissement, sont reparties de plus belle ces derniers mois.

Les opérateurs qui n'auront pas misé sur Neoen auront eu le nez fin. En retrait d'environ 40% en 2021, le producteur indépendant d'énergie renouvelable a connu des jours meilleurs en Bourse. Comme pour McPhy, le titre avait, il est vrai, flambé en 2020, provoquant une envolée des ratios de valorisation... La société a par ailleurs été contrainte de resserrer vers le bas sa guidance d'EBITDA 2021, entre 295 et 310 ME, en raison des décalages de construction de certaines unités.

Avec un passif de 34,5% en 2021, Ubisoft connait également un exercice délicat. La star française du secteur des jeux vidéo a été pénalisée par des objectifs jugés décevants après un exercice 2020-2021 record. Plusieurs observateurs voient le millésime actuel comme une année de transition avant un potentiel nouvel exercice record en 2022-2023. Plus globalement, la pression exercée par Pékin pèse sur le secteur.

Solutions 30 (-33%). Le leader des nouvelles technologies a fait couler beaucoup d'encre cette année. Et pour cause, il s'est retrouvé une nouvelle fois dans le collimateur du fonds Muddy Waters, qui l'accuse notamment de "liens multiples et persistants avec des individus associés au crime organisé et au blanchiment d'argent". Alors que le cabinet d'audit EY n'avait pas été en mesure de formuler une opinion sur les comptes 2020, le groupe a réussi à obtenir le soutien de ses actionnaires et a engagé un plan de réorganisation afin de répondre aux critiques portant sur l'insuffisance de la gestion des risques et de la conformité.

Parmi les autres déceptions boursières de l'année, on citera Valeo (-25%) alors que le marché se méfie du compartiment automobile dans un environnement hautement incertain et marqué par une pénurie de semi-conducteurs. Alstom (-21%) peine également, défavorisé par le lourd processus d'intégration de Bombardier qui semble pourtant offrir de belles perspectives au groupe français à moyen terme. Enfin, Air France KLM (-20%), fortement pénalisé par la crise sanitaire et lourdement endetté, reste à l'écart du radar des opérateurs.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/09/2021

H2O Innovation a généré 144,3 M$ de revenus lors de son exercice 2021, représentant une croissance de 10,7 M$, ou 8%, par rapport à 133,6 M$ pour...

Publié le 28/09/2021

Dans un marché nettement baissier à Paris, Carrefour se distingue à la faveur d'un gain de 2,7% à 16 euros...

Publié le 28/09/2021

Le rêve américain. Lufthansa a indiqué ce mardi que les réservations pour les vols transatlantiques avaient bondi depuis la semaine dernière, approchant même pour certaines lignes de leur niveau…

Publié le 28/09/2021

Cet accord entre Thales et Weibel Scientific resserre les liens entre les industries de défense danoise et française...

Publié le 28/09/2021

Le laboratoire américain Merck est en discussions avancées pour acquérir Acceleron Pharma, ajoutant ainsi à son portefeuille de médicaments des traitements contre les maladies rares. La…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne