5 495.58 PTS
-0.33 %
5 501.5
-0.22 %
SBF 120 PTS
4 396.24
-0.22 %
DAX PTS
13 226.30
-0.15 %
Dowjones PTS
25 792.86
-0.04 %
6 737.14
+0.00 %
Nikkei PTS
23 868.34
-0.35 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

M6 et SFR / Altice s'entendent sur un vaste accord de diffusion

| Boursier | 117 | Aucun vote sur cette news

Le nouvel accord a démarré dès le 1er janvier, dans des conditions financières inconnues...

M6 et SFR / Altice s'entendent sur un vaste accord de diffusion
Credits Reuters

SFR (Altice) et M6 sont parvenus à un nouvel accord global pour la distribution des chaînes du Groupe M6 et de leurs services associés auprès des abonnés de l'opérateur. Ce dernier va reprendre la diffusion des chaînes en clair (M6, W9, 6ter) et des thématiques (Paris Première, Téva, M6 Music, M6 Boutique, Best of Shopping et Girondins TV) et du service 6play. Les accords précédents s'achevaient fin 2017.

Côté services, l'offre sera renforcée sur les contenus, par du replay au-delà de 7 jours (et au-delà de 30 jours pour certains programmes), par l'accès à tous les épisodes d'une même saison en cours de diffusion et par des avant-premières. SFR indique par ailleurs qu'un millier d'heures de nouveaux programmes inédits de fiction, de cuisine ou d'aventure seront accessibles en permanence (délinéarisés) et en exclusivité pour ses abonnés et que le nouveau service de TV augmentée du Groupe M6 sera prochainement accessible. M6 prendra en charge les coûts de transport des chaînes en clair dans le cadre de l'accord. Enfin, les deux sociétés ont prévu de travailler sur des produits innovants de publicité au sein des programmes M6.

Les modalités financières de l'accord ont été tenues secrètes. Le président de M6, Nicolas de Tavernost, se réjouit de la signature de cet accord, "au terme de discussions exigeantes de part et d'autre". Il juge l'accord équilibré. En novembre, TF1 et SFR étaient parvenus à un accord de diffusion après un bras de fer de plusieurs mois. La filiale de Bouygues avait obtenu une meilleure rémunération (entre 10 et 20 ME par an selon les rumeurs) mais avait aussi accepté de prendre en charge le coût de diffusion des chaînes en clair.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

Le dépassement de la zone de polarité à 1300 dollars signale la reprise de la dynamique haussière de long terme qui plaide dans un premier temps pour un retour sur le point haut de 2017.…

Publié le 17/01/2018

Volkswagen Group dévoile aujourd’hui des chiffres de ventes atteignant un plus haut historique pour 2017. Ainsi, le groupe automobile allemand a vendu 10,74 millions de véhicules, laissant…

Publié le 17/01/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 17/01/2018

Initiation de couverture à la vente

CONTENUS SPONSORISÉS