Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.23 PTS
-0.11 %
5 598.50
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 450.98
-0.21 %
DAX PTS
13 839.26
-0.07 %
Dow Jones PTS
30 941.38
+0.41 %
12 886.57
+0.65 %
1.213
+0.43 %

LVMH: les actionnaires de Tiffany approuvent le rachat

| Boursier | 400 | 5 par 1 internautes

Les actionnaires de Tiffany ont approuvé mercredi en assemblée générale la proposition de rachat du joaillier américain par LVMH, mettant fin à un an de suspense sur cette opération majeure dans le secreur du luxe.

LVMH: les actionnaires de Tiffany approuvent le rachat
Credits Reuters

Les actionnaires de Tiffany ont approuvé mercredi en assemblée générale la proposition de rachat du joaillier américain par LVMH, mettant fin à un an de suspense sur cette opération majeure dans le secteur du luxe.

L'acquisition a bien failli dérailler en raison de la crise provoquée par le coronavirus et des tensions commerciales franco-américaines, qui ont amené en octobre LVMH a revoir à la baisse son offre initiale, au grand dam de Tiffany.

Le prix de l'offre a ainsi été ramené de 135$ à 131,50$ par action Tiffany, soit une réduction de 2,6%. Pour le géant mondial du luxe, cela représente une économie d'environ 430 millions de dollars sur l'offre d'un montant global de 16,2 Mds$ (14,7 MdsE).

Malgré cette réduction, le montant de l'opération représente un record dans le secteur, et permettra à LVMH, numéro un mondial du luxe présent dans la mode, l'horlogerie, le voyage et les spiritueux, de se renforcer considérablement dans le métier de la joaillerie.

L'accord des actionnaires de Tiffany met donc fin à un feuilleton de près d'un an entre les deux entreprises. LVMH avait annoncé en novembre 2019 un accord avec Tiffany sur le rachat du joaillier américain, mais les deux groupes étaient ensuite entrés en conflit.

Dividende mal venu chez Tiffany, en pleine crise du Covid

LVMH a annoncé début septembre qu'il ne pouvait pas "en l'état" mener à bien son projet de rachat, reprochant à l'Américain des erreurs de gestion et des performances commerciales insuffisantes. LVMH avait ainsi pointé du doigt le versement d'un dividende de 140 millions de dollars par le joaillier, malgré une trésorerie sous tension. Ce versement était prévu dans l'accord de fusion négocié avant la crise sanitaire qui a rebattu les cartes du secteur.

Le numéro un mondial du luxe a également évoqué une lettre de Jean-Yves Le Drian, le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères qui a demandé au groupe français de différer l'acquisition au-delà du 6 janvier 2021, en réaction à la menace de taxes sur les produits français formulée par les Etats-Unis.

Alors que chacun des groupes avait engagé une procédure judiciaire contre l'autre devant la justice américaine, des négociations ont finalement débouché en octobre sur un accord, qui a mis fin à l'ensemble des actions judiciaires opposant LVMH et Tiffany.

Dégâts limités au 3e trimestre grâce aux Etats-Unis et à la Chine

Tiffany a accusé une perte nette de 33 millions de dollars au premier semestre 2020, alors que la perte de la division joaillerie et horlogerie de LVMH était de 17 millions d'euros.

Au troisième trimestre, le groupe a cependant retrouvé les bénéfices, et son chiffre d'affaires s'est stabilisé (-1% à 1,01 Md$), après des plongeons de 29% au T2 et de 45% au T1. Sur le trimestre achevé fin octobre, le groupe a bénéficié d'une reprise de la demande aux Etats-Unis à l'approche des fêtes de fin d'année et d'une forte hausse des ventes en Chine (+70%!), un marché essentiel dans le secteur du luxe. Les ventes en ligne ont aussi bondi de 92% en glissement annuel, et représentent désormais 12% des revenus totaux de Tiffany sur les 9 premiers mois de l'année (contre 6% un an plus tôt).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2021

Avec la forte hausse des cours sur un an...

Publié le 19/01/2021

Ce franchissement de seuils résulte d'une cession d'actions Safe Orthopaedics sur le marché...

Publié le 19/01/2021

Encore une mauvaise nouvelle sur le front de l'emploi en Europe...

Publié le 19/01/2021

Atos et le géant américain des services technologiques IBM renforcent une alliance stratégique mondiale visant à aider les entreprises à accélérer...

Publié le 19/01/2021

Séché Environnement s'envole de 8% à 43,4 euros au lendemain de l'acquisition de la firme sud-africaine Spill Tech...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne