5 270.31 PTS
+0.55 %
5 250.50
+0.38 %
SBF 120 PTS
4 192.26
+0.00 %
DAX PTS
12 569.17
+0.00 %
Dowjones PTS
22 412.59
+0.21 %
5 973.60
+0.00 %
Nikkei PTS
20 347.48
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi veut vendre plus de 14 millions de voitures par an en 2022

| Boursier | 63 | Aucun vote sur cette news

Le trio a dévoilé de nouveaux objectifs ce matin...

L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi veut vendre plus de 14 millions de voitures par an en 2022
Credits Reuters

Renault, Nissan et Mitsubishi Motors vont nettement renforcer leur coopération, ont fait savoir ce matin les trois constructeurs. Au terme d'un plan stratégique qui sera déployé sur six ans, la nouvelle alliance prévoit de produire plus de 9 millions de véhicules sur quatre plateformes communes et de passer d'un tiers à trois-quarts la proportion de blocs-moteur communs sur les volumes totaux. Des synergies additionnelles sont en outre programmées dans l'électrification, la connectivité et les technologies de véhicule autonome. L'alliance prévoit de lancer douze véhicules électriques sur base commune et de disposer, à l'issue du plan d'une quarantaine de modèles équipés d'une technologie de conduite autonome. Les synergies annuelles devraient atteindre 10 milliards d'euros à l'issue du plan, deux fois plus que le niveau atteint à l'issue du plan actuel. Renault, Nissan et Mitsubishi pensent écouler plus de 14 millions de véhicules par an en 2022, pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 240 milliards de dollars.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2017

Le conseil d'administration de Total, réuni le 20 septembre 2017, a décidé la mise en distribution d'un premier acompte au titre de l'exercice 2017, d'un montant de 0,62 euro par action,…

Publié le 21/09/2017

Coheris a réalisé au premier semestre 2017 un résultat net de 0,35 million d'euros, en repli de 18,6% en raison d'un attentisme fort des clients et d'un effet de base défavorable. Le résultat…

Publié le 21/09/2017

JCDecaux, qui sera présent au Tribunal de grande instance de Nanterre le 3 octobre dans le dossier Vélib', a assuré à AOF que "le transfert automatique des contrats de travail des salariés est…

Publié le 21/09/2017

Abivax a accusé au premier semestre 2017 une perte nette de 5,5 millions d'euros, contre une perte nette de 8,3 millions au premier semestre 2016. La biotech spécialisée dans le traitement contre…

Publié le 21/09/2017

Ecoslops, entreprise technologique innovante produisant du carburant et du bitume léger à partir de résidus d'hydrocarbures issus du transport maritime, a déposé le dossier de demande…

CONTENUS SPONSORISÉS