5 388.29 PTS
-0.04 %
5 385.50
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 325.82
+0.06 %
DAX PTS
12 708.02
+0.24 %
Dowjones PTS
24 773.87
+0.30 %
7 269.46
+0.57 %
Nikkei PTS
22 555.43
+1.24 %

Jackpot au Canada pour Thales

| Boursier | 247 | 3 par 1 internautes

Le groupe a signé un gros contrat de soutien en service, qui pourrait rapporter 3,5 MdsE sur 35 ans.

Jackpot au Canada pour Thales
Credits Thales

Dans la torpeur estivale, c'est vers le Canada que Thales a dû se tourner pour trouver un vent de fraîcheur : le groupe a signé un très gros accord avec la Marine royale. Le contrat "AJISS" (pour "Offshore Patrol Ships and Joint Support Ships") porte sur le soutien en service des navires de patrouille côtiers et arctiques et de soutien interarmées, ce qui n'est pas une mince affaire à en juger par les montants en jeu : après une période initiale de 8 ans qui pourrait représenter 540 millions d'euros de revenus pour Thales, l'accord pourrait aller jusqu'à 35 ans et un budget de 3,5 milliards d'euros !

Thales sera le maître d'oeuvre de ce "contrat de soutien en service le plus important de l'histoire du Canada". La filiale locale du groupe français a de l'expérience en la matière, puisque c'est elle qui assure déjà cette mission pour les sous-marins de classe Victoria, les destroyers Iroquois, les frégates Halifax et les navires de défense côtière Kingston. Elle bénéficiera aussi de l'expérience acquise en Australie, où Thales assure depuis 16 ans le soutien en service de la Marine royale. "Le modèle de soutien en service de Thales a fait ses preuves et a toujours dépassé de près de 30% les objectifs de disponibilité opérationnelle", assure le management, qui promet de larges retombées économiques au pays, notamment dans le domaine de la recherche et du développement.

Comptablement, les premières retombées sont attendues dès cette année avec un peu moins de 40 ME intégrés au carnet de commandes 2017 pour la partie gestion du contrat.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

Ceconomy bondit de 4,96% à 7,868 euros après avoir annoncé la fermeture d'un foyer de pertes en Russie. Le groupe allemand, issu de la séparation en deux activités de Metro, va céder ses…

Publié le 20/06/2018

Fortement secoués ces derniers jours, les groupes miniers, les aciéristes et les valeurs liées aux ressources de base rebondissent nettement ce...

Publié le 20/06/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/06/2018

Engie a réagi à la décision de la Commission européenne rendue ce jour à l'encontre du Luxembourg. Bruxelles a obligé le Grand Duché à récupérer auprès du groupe français 120 millions…

Publié le 20/06/2018

Engie va devoir restituer 120 millions d'euros au Luxembourg...