En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 393.66 PTS
+0.56 %
5 405.5
+0.79 %
SBF 120 PTS
4 335.70
+0.60 %
DAX PTS
12 238.36
+0.66 %
Dowjones PTS
26 402.18
+0.59 %
7 464.37
-0.40 %
1.166
-0.07 %

Eurofins Scientific met 780 M$ sur la table pour racheter l'américain EAG

| Boursier | 287 | 4 par 1 internautes

Le groupe renforce ses positions dans le monde en rachetant une structure comptant 4000 clients...

Eurofins Scientific met 780 M$ sur la table pour racheter l'américain EAG
Credits Société Eurofins

Au milieu des nombreuses acquisitions réalisées par le réseau de laboratoire Eurofins Scientific, certaines sont plus importantes que d'autres. C'est le cas de celle qui a été dévoilée hier soir : EAG Laboratories, un groupe américain qui possède 21 laboratoires dans 18 pays pour environ 4.000 clients dans le monde. Basé à San Diego, il s'agit vraisemblablement de la plus grosse structure indépendante américaine dans le domaine "TIC" (essai, inspection, certification), avec une spécialisation dans les matériaux, l'agroscience et la biopharmacie.

La transaction devrait aboutir dans les prochains mois. Eurofins versera au fonds Odissey, l'actuel propriétaire, 780 millions de dollars net de trésorerie et de dette. EAG devrait réaliser 220 M$ de chiffre d'affaires cette année, avec une marge d'Ebitda proche de 30%. L'entreprise emploie un millier de salariés.

Par ailleurs, on apprend que le courtier MainFirst a relevé cette nuit de neutre à surperformance sa recommandation sur le dossier, en visant 600 euros contre 435 euros précédemment. La veille, Goldman Sachs avait fait entrer Eurofins dans sa liste de valeurs préférées avec un objectif porté de 550 à 660 euros. Le titre progresse de 4,8% à 523,45 euros dans les premiers échanges sur le marché parisien. Les analystes voient dans l'opération EAG la grosse acquisition que le marché attendait. Les multiples d'acquisition sont légèrement supérieurs aux objectifs que s'était fixés la société, mais la cible est très profitable, souligne Oddo BHF, conforté dans sa recommandation à l'achat, pour un objectif de 560 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Valeo, qui avait marqué une pause hier, reprend sa marche en avant, sur un gain de 4,7% à 39,4 euros...

Publié le 19/09/2018

Le déclarant pointe à 10,14% du capital d'AccorHotels

Publié le 19/09/2018

Plateforme B2B...

Publié le 19/09/2018

Le rebond se poursuit...

Publié le 19/09/2018

D'après les données de NPD...