5 372.38 PTS
+0.08 %
5 371.00
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 288.39
+0.13 %
DAX PTS
12 991.28
+0.01 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.27 %
Nikkei PTS
21 457.64
+0.04 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Essilor: Bruxelles ouvre une enquête sur la fusion avec Luxottica

| Boursier | 129 | Aucun vote sur cette news

L'autorité antitrust européenne craint que la fusion Essilor-Luxottica ne réduise la concurrence sur le marché des verres de lunetterie.

Essilor: Bruxelles ouvre une enquête sur la fusion avec Luxottica
Credits Luxottica

L'Union européenne s'inquiète des conséquences sur la concurrence du projet de rapprochement entre Essilor et l'italien Luxottica. La Commission européenne a ainsi annoncé mardi avoir ouvert une enquête approfondie sur ce projet de fusion à 46 milliards d'euros entre le groupe français, numéro un mondial de l'optique ophtalmologique, et l'italien, premier fabricant mondial de montures de lunettes.

La Commission estime ne pas avoir reçu de propositions de concession de la part des deux groupes qui auraient permis d'apaiser ses inquiétudes. L'autorité antitrust a précisé dans un communiqué qu'elle craignait que l'opération ne réduise la concurrence sur le marché des verres de lunetterie et qu'elle examinerait plus en avant ses effets potentiels sur les articles de lunetterie.

Les cours de Bourse d'Essilor (-1,57%) et de Luxottica (-1,5%) ont fini mardi soir en recul à Paris et à Milan, après cette annonce.

Le régulateur européen a précisé qu'il déciderait d'ici au 12 février prochain d'accorder ou non son feu vert à l'opération. De leur côté, les deux groupes ont réagi dans un communiqué commun, réaffirmant leur espoir de finaliser leur mariage autour de la fin de l'année malgré l'ouverture de cette enquête. Ils ont précisé qu'ils "coopéreront étroitement avec la Commission Européenne pour expliquer en détail les raisons du projet de rapprochement ainsi que les avantages qu'il apportera aux clients, aux consommateurs et à l'ensemble des acteurs de l'industrie".

Bruxelles voit des risques de hausse des prix

Pour sa part, la commissaire européenne chargée de la concurrence, Margrethe Vestager, a souligné que "la moitié des Européens portent des lunettes et nous devrons presque tous corriger notre vue un jour ou l'autre. Nous devons donc examiner attentivement si le projet de concentration entraînerait une hausse des prix et une diminution du choix pour les opticiens et, in fine, pour les consommateurs".

Bruxelles craint notamment que le nouvel ensemble n'utilise les marques de Luxottica (Ray-Ban, Oakley...) pour convaincre les opticiens d'acheter les verres d'Essilor au détriment des autres fournisseurs de verres, "en recourant à des pratiques telles que les ventes groupées ou liées", a précisé la Commission.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 26/09/2017

La Commission européenne annonce à l'instant avoir ouvert une enquête approfondie afin d'apprécier la proposition de concentration entre Essilor et Luxottica au regard du règlement de l'Union…

Publié le 11/09/2017

Selon des sources citées par 'Reuters', l'ouverture d'une enquête approfondie des autorités anti-trust européennes n'est pas exclue.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Orège a annoncé ses comptes pour le 1er semestre 2017 clos fin juin...

Publié le 20/10/2017

                                               Communiqué de Presse   Voisins le Bretonneux, le 17 octobre 2017   Activité…

Publié le 20/10/2017

Paypal évolue sur ses plus hauts depuis son entrée en Bourse en juillet 2015. L’action du spécialiste du paiement en ligne progresse de 4,89% à 70,58 dollars à la faveur d’une performance…

Publié le 20/10/2017

  DESCRIPTIF PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS AUTORISE PAR L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DES ACTIONNAIRES DU 27 JUIN 2017   Paris, le 20 octobre 2017   Conformément aux…

Publié le 20/10/2017

WORLDLINELe spécialiste des systèmes de paiements publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.source : AOF

CONTENUS SPONSORISÉS