5 450.36 PTS
-0.94 %
5 456.00
-0.72 %
SBF 120 PTS
4 375.81
-0.67 %
DAX PTS
12 888.60
-0.94 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
+0.00 %
Nikkei PTS
22 680.33
-0.75 %

Essilor : Bruxelles exigerait des concessions sur la fusion avec Luxottica

| Boursier | 235 | Aucun vote sur cette news

Selon des sources citées par 'Reuters', l'ouverture d'une enquête approfondie des autorités anti-trust européennes n'est pas exclue.

Essilor : Bruxelles exigerait des concessions sur la fusion avec Luxottica
Credits Essilor

Les autorités européennes de la concurrence doivent rencontrer cette semaine les dirigeants d'Essilor International et de Luxottica, en vue de leur faire part de leurs inquiétudes concernant le rapprochement des deux géants de l'optique, selon des sources citées lundi soir par l'agence 'Reuters'.

La tenue de cette réunion suggère que la Commission européenne va exiger des concessions de la part des deux groupes, et que faute d'actions suffisantes de leur part, elle n'exclut pas d'ouvrir une enquête approfondie sur la fusion, selon une source proche du dossier.

Le groupe italien Luxottica est le premier fabricant mondial de lunettes (marques Ray Ban, Oakley...) tandis que le français Essilor est le premier producteur mondial de verres correcteurs. Aucun des deux groupes n'a pour l'instant commenté les informations de 'Reuters'.

Fin juillet, les deux partenaires avaient fait savoir qu'ils poursuivaient leur projet de rapprochement, annoncé le 16 janvier dernier, précisant que "les procédures d'autorisation des autorités de la concurrence progressaient".

L'objectif commun des deux compagnies, en coopération avec les autorités concernées, est de finaliser "autour de la fin de l'année" la procédure d'approbation des cinq autorités de concurrence dont l'accord est une condition suspensive (Europe, Etats-Unis, Canada, Brésil et Chine).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

Le fonds détient 6,14% du capital...

Publié le 18/06/2018

Nexans dévisse de 17,07% à 30,22 euros, au plus bas depuis février 2016. Il emporte dans son sillage le n°1 mondial de son secteur, l'italien Prysmian, qui perd 1,71% à 24,74 euros. Les…

Publié le 18/06/2018

General Motors aurait entamé des discussions en interne et avec des banques concernant les options stratégiques de Cruise Automation, sa division spécialisée dans la voiture autonome Cruise…

Publié le 18/06/2018

Région Île-de-France...

Publié le 18/06/2018

Prêt à sortir le carnet de chèques...