Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.69 PTS
-1.22 %
5 595.00
-1.42 %
SBF 120 PTS
4 456.08
-1.11 %
DAX PTS
13 787.73
-1.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
-0.73 %
1.207
0. %

Carrefour : Bercy n'est "pas favorable" à l'offre de Couche-Tard

| Boursier | 297 | 1 par 1 internautes

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a exprimé mercredi soir ses réserves sur l'offre de rachat de 20 milliards d'euros émise par le groupe québécois Couche-Tard

Carrefour : Bercy n'est "pas favorable" à l'offre de Couche-Tard
Credits Reuters

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a exprimé mercredi soir ses réserves sur l'offre de rachat de 20 milliards d'euros émise par le groupe québécois Couche-Tard sur le distributeur français Carrefour. "A priori, je ne suis pas favorable à cette opération", a ainsi déclaré le ministre dans l'émission télévisée "C à Vous".

Le ministre français a qualifié Carrefour de "chaînon essentiel dans la sécurité alimentaire des Français, dans la souveraineté alimentaire" et a estimé que le distributeur français disposait des atouts nécessaires pour faire évoluer son modèle. Bruno Le Maire a souligné que Bercy est prêt à accompagner le groupe dans cette transformation.

Bien que l'Etat ne détienne pas de participation au capital de Carrefour, Bercy peut invoquer la loi Pacte pour faire prévaloir l'argument de la souveraineté alimentaire. La distribution (au même titre que la production et la transformation) de produits agricoles comme le lait, les viandes comestibles ou les fruits font ainsi partie des secteurs tombant sous le contrôle de l'Etat.

Reste à savoir si Bercy va s'opposer à une telle transaction, ou si le gouvernement français entamera un dialogue pour exiger des garanties et des engagements notamment sur l'emploi et le maintien du siège social en France.

L'actionnariat de Carrefour est assez éclaté : le groupe compte parmi ses actionnaires Galfa (famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette) et groupe Bernard Arnault.

Couche-Tard pèse trois fois plus lourd que Carrefour en Bourse

Carrefour est considéré comme le père du concept d'hypermarché dans le monde, avec un tout premier hyper inauguré le 15 juin 1963 à Sainte-Geneviève-des-Bois dans l'Essonne, en région parisienne. Le groupe s'est hissé dans les années 2000 au 2e rang mondial du secteur derrière l'américain Walmart, grâce à une politique d'expansion internationale (Brésil, Argentine, Mexique, Chine, Taïwan, Thaïlande, Turquie...).

Cette expansion rapide a cependant pesé sur les résultats de Carrefour, et a retardé l'adaptation des magasins français aux nouveaux modes de consommation. Le groupe, désormais allégé de nombreux actifs internationaux, est revenu aujourd'hui à la 7e place mondiale du secteur, et a entamé un redressement de ses marges sous la houlette de son PDG Alexandre Bompard.

Alimentation Couche-Tard, un exploitant de supérettes (Circle K) adossées à des stations-service très connu au Canada, réalise près de deux fois moins de chiffre d'affaires que Carrefour (48,6 milliards d'euros environ contre 80), mais il pèse trois fois plus lourd en Bourse avec une capitalisation de 30 milliards d'euros, contre 12 milliards pour Carrefour avant l'offre (qui a fait bondir le cours de 13,4% mercredi).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

Sogeclair, concepteur et producteur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée pour la mobilité, annonce avoir conclu l'opération d'entrée de...

Publié le 15/01/2021

L'Administrateur Provisoire, assisté de l'Administrateur Judiciaire ont arrêté les états financiers sociaux et consolidés du groupe EEM le 15 janvier...

Publié le 15/01/2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux, a annoncé aujourd'hui une...

Publié le 15/01/2021

A la suite de l'ordonnance de référé du 9 octobre 2020 et de l'arrêt de la Cour d'appel du 19 novembre 2020, ayant ordonné la suspension des effets de...

Publié le 15/01/2021

Valneva a annoncé une modification des termes de son accord de financement avec les fonds américains spécialisés dans le secteur de la santé Deerfield Management Company et OrbiMed. Compte tenu…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne