En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 098.57 PTS
+0.27 %
5 108.50
+0.53 %
SBF 120 PTS
4 097.21
+0.50 %
DAX PTS
11 645.02
+0.79 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
+0.00 %
1.152
+0.09 %

Altran s'offre Aricent pour 2 milliards de dollars !

| Boursier | 291 | Aucun vote sur cette news

Le groupe de conseil en technologie va devenir le numéro un mondial de la spécialité...

Altran s'offre Aricent pour 2 milliards de dollars !
Credits ©Xavier POPY REA Altran

Après une longue traversée du désert et un redressement réussi, le groupe de conseil Altran accélère en annonçant ce matin une acquisition à 2 milliards de dollars, celle d'Aricent, une entreprise indienne à forte consonnance américaine, bâtie à partir de l'ancien Flextronics Software. Altran s'est mis d'accord avec le propriétaire, le fonds KKR, sur une valeur d'entreprise de 1,7 milliard d'euros (soit 2 Mds$), validée à l'unanimité par le conseil d'administration. L'opération devrait aboutir dès le 1er trimestre 2018 après le feu vert des autorités compétentes et les opérations usuelles. Altran pèse actuellement 2,7 MdsE en bourse.

Numéro un mondial

Le futur Altran se proclame numéro un mondial des services d'ingénierie et de R&D externalisés, avec un chiffre d'affaires qui représentera environ 3 MdsE et 44.000 salariés dans une trentaine de pays. Le groupe serait aussi numéro un sur les marchés européen et américain, avec de très fortes positions dans l'aéronautique, l'automobile, les sciences de la vie, les semi-conducteurs, les logiciels, les réseaux, les télécoms et la conception & l'innovation produits. Le prix payé pour Aricent représente 10,6 fois l'Ebitda pré-synergies et 8 fois post-synergies et 14,4 fois l'Ebit pré-synergies et 9,9 fois l'Ebit post-synergies. La société a dégagé 687 M$ de revenus sur son dernier exercice, avec 10.500 salariés environ dans 24 centres d'ingénierie et de design. L'opération devrait générer environ 150 ME de revenus additionnels, avec un apport de 25 ME d'EBITDA de synergies opérationnelles et de 25 ME de synergies de coûts, réalisées progressivement en trois ans. L'effet sur le bénéfice par action sera positif dès la première année, et relutive à deux chiffres en intégrant les synergies, promet le management. Altran a obtenu un financement intégral pour cette transaction réglée en numéraire. Le groupe le refinancera notamment via une augmentation de capital de 750 ME, qui devra faire l'objet d'une validation par une assemblée générale extraordinaire. La forte génération de cash-flow attendu devrait permettre un désendettement rapide.

Le PDG Dominique Cerutti se réjouit de cette opération qui va donner un positionnement unique à son groupe. Il va devoir plancher sur un nouveau plan stratégique car le rachat d'Aricent remplira dès 2018 les objectifs fixés pour 2020. Altran a prévu de communiqué un nouveau plan le 28 février 2018, en marge de l'annonce de ses résultats annuels.

Il y a deux semaines, des rumeurs avaient circulé en Inde sur un possible intérêt de Capgemini, Accenture et le fonds d'investissement Silver Lake pour Aricent. Cette société, le plus ancien investissement de KKR en Inde, avait été créée en 1991 à Delhi, avant de passer sous bannière Flextronics en 2004, puis d'être rachetée en 2006 par le fonds d'investissement pour 900 M$. Aricent a désormais son siège en Californie mais dispose de deux grosses implantations en Inde, son berceau, à Chennai et Delhi.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

Ceconomy était proche de racheter Fnac Darty cet été pour 2,7 milliards d'euros. Ce projet d'acquisition a finalement été rangé dans les cartons en raison des difficultés financières du…

Publié le 22/10/2018

Paris, 22 Octobre 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce que sa nouvelle génération de loch électromagnétique, LMN6, a été choisie par la Marine…

Publié le 22/10/2018

L'équipementier automobile japonais Calsonic Kansei, détenu par le fonds KKR, va racheter Magneti Marelli à Fiat Chrysler Automobiles pour 6,2 milliards d'euros. L’opération donnera naissance à…

Publié le 22/10/2018

Pékin a dévoilé une série de mesures pour rassurer les marchés

Publié le 22/10/2018

Safran et Zodiac Aerospace ont signé vendredi un traité de fusion relatif au projet de fusion-absorption de Zodiac Aerospace par Safran annoncé le 1 juin dernier. Ce projet sera soumis à…