5 289.86 PTS
+0.64 %
5 275.0
+0.43 %
SBF 120 PTS
4 239.49
+0.61 %
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
25 061.89
-0.62 %
6 820.90
+0.74 %
Nikkei PTS
21 925.10
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Air Berlin espère sauver quatre emplois sur cinq

| Boursier | 160 | Aucun vote sur cette news

Les discussions doivent se poursuivre jusqu'au 12 octobre...

Air Berlin espère sauver quatre emplois sur cinq
Credits Reuters

Air Berlin espère sauver quatre emplois sur cinq. Le transporteur allemand, qui a déposé son bilan le mois dernier, après avoir perdu le soutien financier de son grand actionnaire Etihad, continue à négocier avec Lufthansa et easyJet. Les discussions doivent se poursuivre jusqu'au 12 octobre.

Lufthansa souhaite reprendre la filiale Niki, la division régionale d'Air Berlin, Luftfahrt Gesellschaft Walter (LGW), et 13 avions A320 tandis qu'easyJet a proposé de reprendre 27 à 30 appareils, a indiqué l'administrateur judiciaire d'Air Berlin, Frank Kebekus. Ces deux offres, mieux-disantes que celles d'IAG, la maison-mère de British Airways, de Condor, filiale de Thomas Cook, et d'autres investisseurs, présentent les meilleures garanties sur le plan financier et en termes de sauvegarde des emplois, a-t-il ajouté.

L'offre du groupe britannique comprend aussi les équipages et les créneaux aéroportuaires associés à ces appareils. Il s'agit notamment d'une bonne partie des créneaux et des personnels d'Air Berlin à l'aéroport Tegel dans la capitale allemande, a précisé Thomas Winkelmann, le président du directoire d'Air Berlin. Lufthansa a dit qu'il lui faudrait recruter 3.000 nouveaux employés dans le cadre des perspectives de croissance ouvertes par la faillite d'Air Berlin.

Cette dernière a annoncé que les parties s'étaient accordées pour ne pas communiquer sur le volet financier des discussions mais que les repreneurs avaient fait des propositions pour financer le plan de vols hivernal de la compagnie à partir de la fin octobre. Elle espère que l'Union européenne donnera son feu vert aux projets de reprise d'ici la fin de l'année.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

Publié le 20/02/2018

Genkyotex publie une étude dans la revue International Journal of Cancer...

Publié le 20/02/2018

Mercialys a placé avec succès ce jour une émission obligataire à 8 ans d'un montant de 300 ME...

CONTENUS SPONSORISÉS