En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
-
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
-
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.19 %
1.176
-0.01 %

Air Berlin espère sauver quatre emplois sur cinq

| Boursier | 236 | Aucun vote sur cette news

Les discussions doivent se poursuivre jusqu'au 12 octobre...

Air Berlin espère sauver quatre emplois sur cinq
Credits Reuters

Air Berlin espère sauver quatre emplois sur cinq. Le transporteur allemand, qui a déposé son bilan le mois dernier, après avoir perdu le soutien financier de son grand actionnaire Etihad, continue à négocier avec Lufthansa et easyJet. Les discussions doivent se poursuivre jusqu'au 12 octobre.

Lufthansa souhaite reprendre la filiale Niki, la division régionale d'Air Berlin, Luftfahrt Gesellschaft Walter (LGW), et 13 avions A320 tandis qu'easyJet a proposé de reprendre 27 à 30 appareils, a indiqué l'administrateur judiciaire d'Air Berlin, Frank Kebekus. Ces deux offres, mieux-disantes que celles d'IAG, la maison-mère de British Airways, de Condor, filiale de Thomas Cook, et d'autres investisseurs, présentent les meilleures garanties sur le plan financier et en termes de sauvegarde des emplois, a-t-il ajouté.

L'offre du groupe britannique comprend aussi les équipages et les créneaux aéroportuaires associés à ces appareils. Il s'agit notamment d'une bonne partie des créneaux et des personnels d'Air Berlin à l'aéroport Tegel dans la capitale allemande, a précisé Thomas Winkelmann, le président du directoire d'Air Berlin. Lufthansa a dit qu'il lui faudrait recruter 3.000 nouveaux employés dans le cadre des perspectives de croissance ouvertes par la faillite d'Air Berlin.

Cette dernière a annoncé que les parties s'étaient accordées pour ne pas communiquer sur le volet financier des discussions mais que les repreneurs avaient fait des propositions pour financer le plan de vols hivernal de la compagnie à partir de la fin octobre. Elle espère que l'Union européenne donnera son feu vert aux projets de reprise d'ici la fin de l'année.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...

Publié le 25/09/2018

Pour l'exercice 2018, le Groupe DOM Security maintient sa prévision de chiffre d'affaires de 180 ME hors croissance externe...

Publié le 25/09/2018

Le groupe reste optimiste pour la poursuite de son exercice...

Publié le 25/09/2018

Au 30 juin 2018, les capitaux propres s'élèvent à 11,71 ME...

Publié le 25/09/2018

Le résultat net des entreprises consolidées s'élève à 10,9 ME sur le 1er semestre...