En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 899.81 PTS
-0.20 %
4 900.5
-0.02 %
SBF 120 PTS
3 900.45
-0.03 %
DAX PTS
10 950.35
+0.19 %
Dowjones PTS
24 657.94
+0.53 %
6 789.73
+0.38 %
1.134
-0.29 %

Yémen: les pourparlers en Suède représentent une "opportunité unique" pour le médiateur de l'ONU

| AFP | 110 | Aucun vote sur cette news
La ministre des affaires étrangères suédoise Margot Wallstrom (à gauche) et l'envoyé spécial de l'ONU pour le Yémen Martin Griffiths au chateau de Johannesberg en Suède, le 6 décembre 2018
La ministre des affaires étrangères suédoise Margot Wallstrom (à gauche) et l'envoyé spécial de l'ONU pour le Yémen Martin Griffiths au chateau de Johannesberg en Suède, le 6 décembre 2018 ( Stina STJERNKVIST / TT News Agency/AFP )

Les pourparlers engagés jeudi en Suède par le gouvernement et les rebelles yéménites représentent une "opportunité unique" de ramener sur le chemin de la paix ce pays dévasté où la famine menace, a déclaré à l'ouverture des négociations le médiateur de l'ONU.

"Au cours des jours à venir nous aurons une opportunité unique de faire avancer le processus de paix", a déclaré Martin Griffiths à la presse en présence des délégations yéménites, réunies dans un centre de conférence près de Stockholm.

"Je ne veux pas me montrer trop optimiste mais je veux être ambitieux", a-t-il ajouté, se félicitant du retour à la table des négociations des belligérants pour la première fois depuis plus de deux ans.

Toutes les tentatives visant à mettre fin à la guerre qui dure depuis quatre ans ont échoué jusqu'ici, alors que la situation humanitaire, dans ce pays le plus pauvre de la péninsule arabique, est la pire du monde selon l'ONU.

Les consultations en Suède sont d'abord destinées à "construire la confiance" entre les deux parties et de "réduire la violence" sur le terrain, selon Martin Griffiths.

Gouvernement et rebelles devaient notamment discuter de la réouverture prochaine de l'aéroport de la capitale Sanaa, fermé depuis trois ans, de la situation de la ville portuaire de Hodeida (ouest) par où transite la plupart de l'aide alimentaire, et d'un cessez-le-feu durable.

M. Griffiths a par ailleurs annoncé jeudi la signature formelle d'un accord conclu cette semaine sur l'échange de centaines de prisonniers supervisé par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Le Conseil d’administration de Renault a maintenu Carlos Ghosn dans ses fonctions de PDG du groupe, compte tenu d’un rapport préliminaire jugeant conforme sa rémunération sur la période…

Publié le 13/12/2018

Natixis Investment Managers annonce le lancement de Flexstone Partners, société de gestion qui regroupe trois de ses affiliés spécialisés en private equity : Euro-PE, Caspian Private Equity et…

Publié le 13/12/2018

Bruno Le Maire a dénoncé aujourd’hui « la trahison » de Ford suite au rejet de l’offre de reprise de son site de Blanquefort, près de Bordeaux, par le groupe belge Punch. « Je suis…

Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration de Renault s'est réuni sous la Présidence de Philippe Lagayette, administrateur référent et a débattu de son ordre du jour...

Publié le 13/12/2018

Sanofi trébuche de 1,8% ce jeudi à 78,4 euros dans un marché actif, l'U...